Blog

"Oui mais c'est ta passion"

Hello ! 

Bon, ça fait longtemps que je n'avais pas râlé, ça vous a manqué hein, avouez ? :D 
L'idée de ce petit billet "d'humeur" a germé dans ma tête il y a quelques semaines, suite à un article (allez le lire, il est chouette) rendu public sur les frais d'adoption, le "prix psychologique" d'un raton, et le tarif qui devrait être appliqué si l'on voulait être juste. C'est sans surprise que l'on s'est apperçues qu'il y avait une différence entre ce que les gens croient être un "tarif" juste, et ce qui l'est.
Par contre, deux choses ont été surprenantes : la différence entre les deux chiffres, qui est énorme, tout d'abord.

Et SURTOUT, la réaction des gens à cet article. Je pense que personne ne pouvait s'y attendre.
J'avais prévu que deux ou trois newbies n'ayant aucune idée de ce que représente l'élevage et la gestion d'une troupe ne comprennent pas, et au fond ce n'était pas si grave tant qu'il permettait à une majorité de savoir ce qu'il en était réellement.
Je n'avais pas prévu que des personnes averties, ratouphiles depuis des années, présentes dans la communauté, soient aussi loin de la vérité, et défendent âprement leur point de vue, totalement erroné, sur le sujet, et même au delà de ça, carrément insultant et méprisant par moment.
Ca a été une vraie claque, pour beaucoup d'entre nous, et ça a laissé un goût amer dans la bouche de quasi tous mes collègues ERA (article à venir). Ca a été très violent, on a senti qu'on avait "touché le porte-monnaie", quelque part. Sans jamais avoir dit qu'on augmenterait nos frais d'adoption au "juste prix" (spoiler : environ 70€), car ce ne sera pas le cas, des gens se sont sentis agressés, pensant qu'on "réclamait de la reconnaissance", ça nous a beaucoup fait rire. On demandait juste du respect.

Une phrase en particulier, a retenu notre attention, parmi tant d'autres : oui mais c'est votre passion, on a pas à payer pour ça, et vous l'avez choisie. 

OK, on en est donc là. Un profond mépris. Une profonde incompréhension. Une méconnaissance totale de la réalité, de ce qu'est le quotidien d'une raterie, avec une troupe d'une dizaine de rats au moins, plusieurs portées par an (entre une et 6 disons), depuis des années, un vrai plan de repro, une vraie réflexion sur "je fais quoi avec mes rats", "pourquoi ?", "comment". Une analyse des familles, des statistiques, des rats en eux-même.
Clairement, si on prend comme exemple une personne qui fait une portée tous les deux ans pour avoir une descendance de Ratou-Mignon avec une chouette femelle, ça ne représente pas cette réalité. Si on prend le quotidien d'un éleveur qui a été actif il y a 10 ans pendant 3 ans, également. Si on regarde l'éxpérience de Mamie Nova, qui a fait 3 portées dans sa vie pour voir grandir des petits de ses rats. C'est amplement différent. Ce n'est pas forcément "mieux" ou "moins bien" c'est "différent". Et ce n'est pas de ce cas là dont il était question.

Leapassionratons

On en revient à la "passion". Mon barbu domestique est passionné d'informatique. Il en a fait son métier. Il ne devrait donc pas être justement rémunéré pour le travail fourni ? 
Si on en revient à la comparaison d'au dessus, on ne peut pas comparer le travail de Jean-Mousse, ingénieur système et réseaux, et celui de Pierre-Paul-Jacques, audodidacte, réparateur de PC et de téléphones portables pour les amis et la famille. Ce sont deux facettes d'un très large tout. Différentes. Si on dit que "Jean-Mousse, l'informaticien de la banque a passé 24h sans dormir pour régler un grave problème sur le réseau", personne ne nous répondra "qu'il se plaigne pas le type, mon pote Pierre-Paule-Jacques est informaticien aussi, il s'est jamais plaint de passer plusieurs heures à réparer un PC lui hein". Ouiiii, mon exemple est volontairement exagéré, pas la peine de hurler au scandale, c'est fait exprès, pour comprendre l'idée =) 

Idem pour tous les métiers "passion" en fait : demandez à un graphiste de vous faire des visuels "contre de la visibilité", à un mécanicien de réparer votre bagnole pour la passion du cambouis, à une organisatrice de mariage de faire votre préparation "et en échange je vous file une pièce", à un photographe de vous faire un shooting pour "la beauté de l'art". Ah mais oui. Elever des rats, ce n'est pas un métier. Les heures entières passées à apprendre ne valent rien. Et puis, c'est que du bonheur d'avoir des ratons, ça devrait être amplement suffisant. Franchement, en plus, c'est quand même gonflé de penser argent quand on parle d'animaux, une vie n'a pas de prix (et OUI, c'est vrai, par contre le travail d'un éleveur, oui... Le quoi ? L'éleveur ? La personne qui passe ses journées à se rouler dans les prés fleuris avec ses ratons dans une lumière éclatante et des chants de sirènes ? On ben on va pas lui donner de l'argent parce qu'il passe 30mn dans sa journée à papouiller des bébés rats, c'est gonflé !)

Eleveurallegorie

L'éleveuse de rats, allégorie (clic pour l'orgine de l'image)

 

Le truc drôle dans l'histoire, c'est que dans notre cas, on a jamais demandé de "rémunération" en fait. On a jamais demandé ne serait-ce que de rentrer dans nos frais, avec ces fameux 70€ par raton. On a juste essayé de sensibiliser aux gens sur l'argent qu'on mettait dans notre élevage, pour qu'on ne nous balance plus le "ça va à 20€ le raton pour vous payer des vacances oO". Pour peut-être partager un peu de notre quotidien, de nos soucis de gestion.
Et oui, je n'ai JAMAIS vu personne faire comme les éleveurs de rats, aka "être à (grosse) perte". Pour comparer ce qui est comparable, quand on regarde les élevages d'autres animaux, même familiaux, même passionnés, on fait partie des seuls à perdre autant d'argent. Ca paraît assez normal pour tout le monde d'au moins rentrer dans ses frais en échange des services rendus.
Et en sus, on se fait cracher au visage, en mode"vous plaignez pas vous êtes bien contentes d'avoir des ratons". Et "han vous avez ramené ça à l'argent".
Parce que l'argent c'est SALE, l'argent on a juste le droit de le perdre, pas d'en parler. Je suis la première à penser que c'est pas important, et mes dépenses le prouvent largement je pense xD Je suis la première à monter au créneau contre les gens qui font n'importe quoi, au mieux le strict minimum, pour se faire du fric sur le dos, ou plutôt les organes génitaux, de leurs rats. Et le fond du problème se situe bien dans la partie "faire n'importe quoi" de ma phrase.

 

Elever des rats, une passion.

Effectivement, les rats sont ma passion. Elever des rats en sus, ce qui est encore un "autre niveau". Et je ne parlerais pas d'argent

Ma "passion pour l'élevage de rats" c'est  :

- Les voir évoluer, grandir, jouer, manger, gambader. Leur apprendre les bruits, les odeurs, les goûts, les câlins, les jeux. 

- Les éduquer, selon leur caractère, en essayant de prendre du temps pour connaître chacun des ratons, son caractère

- Me documenter, chaque jour, chaque semaine pour améliorer mes connaissances sur le rat, son maintien, son élevage, la génétique, la socialisation des ratons,...

- Partager ces connaissances, parce qu'être éleveur c'est faire partie d'une communauté, et apprendre à cette communauté des infos pour le bien de leurs rats, c'est aussi aimer les rats.

- Voir naître des ratons, en sachant qu'ils sont arrivés sur terre dans un but précis, d'un plan calculé souvent utopique, pour atteindre un idéal quasi miraculeux. Prier tous les dieux pour qu'on aie opéré la bonne sélection.

- Participer à la communauté, avec ma petite expérience, voir avec plaisir des gens aidés par mes conseils, songer au bien-être apporté aux rats grâce à ça =) 

- Voir grandir les petits nés à la maison, ici ou ailleurs, avoir des nouvelles, des anecdotes, des photos

- Etre heureuse, énormément, de voir sa sélection fonctionner et d'avoir une portée dépasser entièrement les 2 ans sans souci majeur. 

 

Athenais4

Ma si belle, si jolie, si têtue, si peste Lisbeth. Je donnerais un poumon pour pouvoir lui râler dessus encore une fois.

Ma passion, ce n'est PAS : 

- Répondre à une vingtaine de mails par semaine. La plupart du temps pour répéter, patiemment, la même chose. Pour réexpliquer des informations qui pourtant, sont écrites noir sur blanc sur mon site. 

- Ne quasiment jamais avoir de réponse à ces mails que j'ai rédigés pour répondre. Je pourrais faire des réponses automatique, mais je respecte trop les gens qui me contactent pour ça, apparemment c'est un tord.

- Nettoyer les crottes, les pipis, me doucher parfois 3 fois par jour parce qu'il y a eu des accidents, trouver des crottes de ratons dans des endroits saugrenus

- Devoir nettoyer mes cages 3 fois plus parce que j'ai doublé mon nombre de rats avec la portée

- Devoir nettoyer la cage mater tous les jours, et vivre 6 semaines avec une odeur ignoble dans mon salon parce que les ratons, ça sent vraiment fort

- Me faire insulter, parler mal, envoyer chier, parce que je n'ai pas le raton de la couleur désirée, le jour désiré, livré à 250km de mon domicile.

- Devoir avoir plus de rats que j'aimerais, parce que pour mon plan, je dois adopter plus souvent, avoir 25 rats alors que si je n'étais pas éleveuse j'en aurais au max 15. Et assumer tous les frais, les brisages de coeur, les heures de ménage, de câlins, supplémentaires.

- Ne plus pouvoir craquer sur un raton qui me plait chez quelqu'un, parce que je ne peux pas me permettre d'avoir des rats "en plus" qui ne soient pas inclus dans mon plan de repro, car j'en ai déjà beaucoup à assumer. Je peux trouver les ratons mignons de loin, parfois mon coeur se serre, mais je ne peux plus adopter "pour compagnie uniquement". 

- Ne plus pouvoir choisir totalement le raton sur lequel je craque sur mes propres portées. Je dois penser "raton utile au plan" avant "lui il est si mignoooon". Alors ça arrive que le raton donc on a "besoin" et celui sur lequel je craque soient le même. Et dans tous les cas j'aimerais le raton qui restera à la maison, profondément, il est un membre de ma famille, il partagera ma vie pendant deux, trois ans, mais il n'empêche qu'à la base, si j'avais pu, j'aurais gardé celui là, et un autre (tant qu'à faire). 

- Entendre râler parce que je demande 10€ de frais d'essence pour emmener le raton à 150km de chez moi, sur mon temps libre 

- Devoir faire 8h de route en une journée pour emmener des ratons à leurs adoptants

- Répondre à des sms inquiets à toute heure du jour et de la nuit, tout le temps de la vie des ratons adoptés

- Etre disponible, tout le temps, tous les jours, pour mes adoptants, même quand ça ne va pas pour moi, même quand j'suis même pas dispo pour mes propres amis. 

- Ne jamais être en vacances, toujours penser, respirer, vivre "rat".

- Penser à faire les suivis, relancer les gens qui ont oublié, parfois pendant des semaines

- Parfois finir par baisser les bras, se dire qu'on aura des nouvelles quand il y en aura

- Pire, tirer parfois une croix définitive sur des photos des ratons adoptés

- Et le fond du fond, parfois réaliser qu'on aura plus JAMAIS AUCUNE nouvelle du rat parce que les belles promesses de l'adoptant se sont envolées avec lui

- Passer 5 heures consécutives à prendre mes ratons en photo, sélectionner 20 photos sur 500 prises, les retoucher, recadrer, les poster sur les forums

- Me faire plus ou moins gentiment reprocher de ne pas faire ASSEZ de photos parce que 20 photos par jour et par raton ce serait plus fun

- Passer une après midi entière, soit environ 5 à 7h, par mois, pour mettre à jour site, forum, mails

- Sentir l'angoisse monter à chaque approche de portée prévue. Attendre les saillies avec la boule au ventre, parfois des jours, pendant que le couple choisi ne fait que dormir alors qu'on espérait que ça aille vite. Puis, dès que la saillie est faite, penser à toutes les raisons pour laquelle ça pourrait foirer, peser sa rate tous les jours (et pour ça, faut avoir désensibilisé la rate à la pesée ! Pro tips), observer avec des frissons la courbe monter, descendre, stagner, analyser la moindre donnée anormale. Voir passer le 21e jour, le 22e, commencer à paniquer le 23 e, et finalement voir soulagée les ratons naître dans la soirée. Ne pas penser continuellement à "et si elle avait pas de lait"

- Voir des rats mourir dans le cadre d'une portée. Toutes les photos de cet article sont une catastrophe, qui m'auront marquées au fer blanc. A CHAQUE portée j'ai le spectre de ces rats qui me hante. Je ne PEUX PAS les oublier. Lisbeth, décédée d'une crise cardiaque durant sa gestation. La portée de Babydoll qui n'avait pas de lait. Les deux petits Napo et Dagobert morts subitement sans raison. White, ma jolie White, pas de raisons non plus pour toi, et ton regard que je n'oublierais jamais... Est-ce qu'on doit me dire "c'est le jeu" ? "c'est ton choix" ? "si t'es pas contente t'as qu'à pas être une raterie" ? 

- Prendre de plein fouet la tristesse, l'énervement, l'incompréhension de certains adoptants ou naisseurs lors d'une de ces catastrophes, parce que "oui mais je l'attendais moi ce rat, je fais comment maintenant ?" par exemple.

- Me prendre des réflexions stupides dans la gueule alors que je viens de perdre une rate, une portée, un raton, que j'ai passé des heures à pleurer sans m'épancher en public et que donc "c'est pas si grave, on peut lui en foutre plein les dents, elle encaisse" (non) (je suis juste pudique) (pardon).

- Ne jamais en faire assez, JAMAIS.

- Devoir tout répéter, sans cesse, parce que personne ne lit les putain de pavés que je passe des heures à écrire (alors que j'pourrais genre... Papouiller mes rats à la place)

- Voir des gens constamment remettre en question ce qu'on raconte, parce que ça va pas dans leur sens

- Se faire traiter de mal baisée qui n'a pas de vie, de mauvaise mère, de chienne enragée, 

- Etre toujours obligée plus ou moins de participer à des conflits, alors même qu'on déteste ça, ne serait-ce que pour alerter des gens qui souvent en plus ne nous écoutent même pas.

- A chaque naissance, devoir passer des heures à recontacter tous les gens ayant réservé, attendre, parfois des jours, une réponse, qui parfois ne viendra même pas (super le respect de ne même pas dire "je ne suis plus intéressé, désolée", c'est 5 putain de mots quoi...), pour savoir qui adopte, qui non

- Voir certaines personnes bouder, être déçues à outrance, parce qu'elles n'auront pas le raton qu'elles voulaient, et que bof un raton agouti, y'en a plein des comme ça. Se mettre à pleurer parce que son raton, on l'aime si fort, le sentir rejeté parce qu'il est "pas assez ci" ou "trop ça", c'est VRAIMENT dur pour un éleveur. Violent. Dire à l'adoptant qu'on est plus super certaine de vouloir travailler avec lui en sentant ce rejet du raton pour sa couleur. Se prendre en pleine face du mépris, un "mais tu te prends pour qui ?", parfois se faire ghoster et savoir qu'on est sujet d'insultes dans son dos.

- Suivre en temps réel une centaine de rats entre 2 mois et 2 ans sur une dizaine de portées, une cinquanaine d'adoptants différents, se rappeler qui est qui, qui a adopté qui, tout ce qui a été dit depuis le début sur le rat, se planter parfois entre le nom de naissance du raton, le définitif, l'adoptant, la portée, s'en vouloir, parfois craquer un peu parce que 10 mauvaises nouvelles arrivent d'un coup, que 20 personnes veulent parler alors qu'on est en train de se séparer de son copain ou qu'un membre de notre famille est malade.

- Avoir des gens qui râlent parce qu'on a décidé de partir en vacances et qu'on est pas joignable, une fois dans l'année, pendant 15 jours.

- Avoir des gens qui râlent parce qu'on a mis 10 jours à répondre à leur mail et qui voulaient être servis de suite

- Avoir des gens qui nous prennent pour une entreprise, et surtout, un supermarché, en nous parlant comme si nos ratons c'était de la marchandise.

Tout ça, ce n'est pas ma passion. Et pourtant je le vis, je le subis pour certains trucs (les insultes, ce bonheur de tous les jours). Pour certains points, c'est juste la "face B" de l'élevage, et c'est normal, même si ce n'est pas la grosse exstase. Pour d'autres, c'est totalement anormal et ça ne devrait pas être. Et pourtant c'est récurrent. Oui, oui, vous qui croyez que ce n'est qu'anecdotique, que "ça va on va pas en faire un plat pour 3 pecquenauds", vous n'imaginez pas. C'est, au moins, une fois par semaine, si on fait une moyenne. Y'a des périodes durant lesquelles on a un mois d'accalmie, et des périodes ou c'est 4 d'un coup. J'ai au moins 5 personnes par portée dans ce genre là, qui sont "filtrées" avant les adoptions, ou disparaissent dans la nature parce que ça allait pas assez vite.

20150305 133031

Cette photo, je la garde précieusement dans un de mes dossiers. Très peu de gens l'ont vue. Ces 5 petites vies, ces 5 petits précieux, sont les petits de feue ma R2G Babydoll, et de feu mon CPK Hugh Jackman. Ils sont tous morts, le lendemain de cette photo, sauf une qui a vécu 15 trop courts mois. Un de mes plus gros traumatismes, j'en rêve encore la nuit, de ce à quoi ils ressembleraient, de leurs noms, leur caractère, leurs facéties, leur visage. Je voulais leur rendre hommage, dans cet article. Une passion, ça n'est pas censé arracher des bouts de mon coeur.

 

Alors oui, certes on a "choisi" de faire de l'élevage. C'est un choix.
Et si on avait choisi de ne pas soigner nos rats, de leur filer de la bouffe pourrie, de ne pas mettre d'accessoires dans leur cage, ce qui est la SEULE façon de réduire nos frais ? 
Et si on avait choisi de replacer nos adultes une fois reproduits ? 
Et si on avait choixi de garder 4 ratons par portée et de buter les autres pour une sélection optimale sans avoir à gérer des adoptions, des suivis, et tutti quanti ?
Et si on avait choisi de pas se faire chier pour les autres ? Non parce que si on veut JUSTE des bébés rats pour nous même et les copines, euh, y'a quand même vachement plus simple quoi, on met papa, maman, et paf.
Et si on avait choisi de pas se faire chier à faire des généalogies, remplir le LORD, tenir les suivis, opérer une sélection, réfléchir à un plan ? 
Et si on avait choisi de ne pas suivre, simplement, ces règles qu'on a érigées POUR LE RAT, et au delà de ça pour permettre aux adoptants des lieux éthiques ou adopter, un peu partout en France (et loin d'être assez au passage, ce serait sympa de pas tirer sur les 20 pauvres connes qui s'accrochent hein =) )

TOUT est une question de choix, et avoir choisi d'élever des ratons comme on le fait, c'est un pur choix d'amour au fond, ce serait plus simple si on en avait rien à carrer, qu'on foutait des rats dans des boîtes et qu'on avait des bébés pour avoir des bébés, sauf qu'on ne le conçoit pas.
On a donc choisi, effectivement, d'aimer et de respecter cet animal, mais ça occasionne aussi bien plus de contraintes, que nous avons choisi d'assumer... Et qui représentent bien plus de travail quand même ! Et c'est le fond du truc, on y passe du temps, de l'énergie, de l'amour, de la tristesse, de l'angoisse, du temps (oui oui, deux fois du temps).

Et si, simplement, on avait choisi de ne pas faire de portées, et si demain, fatiguées par le mépris qu'on se prend de cette communauté qui pourtant se targue d'être là "par amour des ratous" mais ne respecte qu'à moitié les gens qui leur vouent la majeure partie de leur vie privée, on décidait toutes de ne plus bosser qu'entre nous comme ça se fait dans d'autres pays (et je vous jure qu'on y a pensé récemment), quel serait le choix des adoptants ?
Si j'étais adoptante seulement, j'aurais aussi plein de contraintes, mais beaucoup, beaucoup moins, déjà je n'aurais certainement pas déjà toutes les contraintes liées aux "autres", liées aux portées, aux ratons.
Et osef des adoptants, des gens qui recherchent des rats, tant pis pour eux, ils ont qu'à aller en animalerie ou sur Leboncoin, ça me regarde plus, osef des 20 pauvres rateries françaises qui recherchent désespérément d'autres gens pour les aider (mais à priori y'a qu'une poignée de masos comme nous pour jeter de l'argent par les fenêtres par passion, au fond, c'est plus simple de nous dire "ah ben fallait choisir" que de retrousser ses manches et de nous aider dans le monde merveilleux et SI SIMPLE de l'élevage :D (oui tiens, c'est marrant ça, on nous dit "vous en faites trop, vous plaignez pas c'est pas si dur hein", mais étrangement, on reste les seuls à le faire, à se salir les mains, à chialer, à tenir plus de 2 ans... Etrange, non ? Combien de rateries ont tenu un rythme soutenu plus de 3 ans ? Plus de 5 ans ? Plus de 10 ans ? N'y a-t-il pas comme quelque chose de bizarre ?). Ce serait TELLEMENT PLUS SIMPLE si c'était 100% égoïste de tenir une raterie, et très peu de gens, au fond, le comprennent).

Napoleon3

Napoléon, mon petit, si petit Napo

 

Quid du "mépris de mes adoptants" ?


Et oui, je cite pas mal de cotés négatifs liés aux adoptions, aux demandes, aux questions, donc forcément, en temps que prétentieuse "parce qu'elle est éleveuse elle se prend pour je sais pas quoi", je méprise forcément mes adoptants, si je suis pas contente de devoir gérer ça, j'ai qu'à... Pas être raterie. C'est tellement SIMPLE voyons :D

Effectivement, les adoptants me gonflent. Tous. Demandez-leur, d'ailleurs, je les envoie chier continuellement, parce que purée les anecdotes sur Mimi-rate qui a fait un saut mignon, les photos de Mimi-rat endormi dans le sputnik, les questions paniquées à minuit parce que Jeanne-Rate a éternué 4 fois en 6 jours, c'est tellement nuuul, je répond jamais d'ailleurs, j'suis juste bien contente qu'ils financent ma passion, mais sinon, bonjour l'angoisse. 

Bon OK, j'arrête l'ironie, j'ai juste eu un petit moment de fou rire nerveux ^^ 

En fait, quand j'ai lu les réactions à l'article, j'ai eu une grosse pensée émue pour mes adoptants. Je les ai d'ailleurs remercié très très fort d'être eux. J'ai vraiment énormément de... respect, et j'irais même plus loin, d'affection, pour mes adoptants, tous autant qu'ils sont, même les discrets, même les timides, ceux qui ne parlent quasiment jamais, même eux. 
Certains sont devenus des amis, parce qu'on s'est découvert des passions communes, un humour similaire, une personnalité qui colle. Ou simplement, juste, les rats. 

J'ai des adoptants extraordinaires, vraiment. Je le dis parce que je les connais, et que donc je peux pas parler de ceux de ChouCha, Vazaha, Artefact, Becaria ou Tani. Ce sont les miens. Alors comme partout, j'ai parfois quelques personnes qui me déçoivent, qui disparaissent avec leur raton, ne donnent pas ou pas assez de nouvelles, que je dois parfois pister, etc. Mais ils doivent représenter 5% des adoptants, alors évidemment, je ne parle pas de ceux-là. Les gens qui n'ont pas de parole ne méritent pas qu'on s'attarde sur eux. Le destin se chargera de leur cas. 

Non, moi je pense à mes adoptants qui m'ont envoyé un premier contact, parfois maladroit, parfois un peu énervant, parfois totalement bordélique, parfois trop bref, mais sincère, toujours. Ces gens qui ont attendu, parfois plusieurs mois, avec l'impatience au creux du ventre, leur(s) raton(s). Qui ont été aussi fébriles que moi à la naissance, avec qui j'ai pu partager mes joies, mes angoisses, mes anecdotes sur les ratons. Qui ont attendu leur tour de choisir, et ont été heureux d'avoir leurs ratons, même si au début ils n'étaient pas les préférés. Qui ont été émus à l'arrivée des nouveaux membres de leur famille, c'est un peu comme si je partageais un peu de ma famille avec eux, ça crée des liens pour moi, c'est important. On va passer deux, trois ans au moins à être en contact régulier, liés par ces petits bouts de rats que je leur confie, en leur faisant confiance pour les aimer, alors qu'ils me font confiance pour les avoir éduqués et aimés également.  

Penser que je "méprise" mes adoptants serait encore une fois une profonde méconnaissance de moi et de la relation qu'on peut entretenir. 

En fait, c'est pour eux qu'on fait le choix de continuer encore comme actuellement. Pour eux et les suivants, qui seront toujours aussi merveilleux (même qu'en vrai y'en a plein qui rempilent xD). Je considère mes adoptants comme acteurs à part entière de la raterie, ils en font partie, de ce tout. Et même si parfois c'est dur, comme pour tout, parce que c'est pas le moment mais qu'il faut réconforter quelqu'un, parce qu'un autre pose la même question pour la 5e fois en un mois, parce qu'il est une heure du matin et qu'on a reçu un MMS hyper inquiétant, parce que la gestion humaine c'est pas vraiment mon fort en fait, ben je suis heureuse de partager ça avec eux, sincèrement. 
J'aime les voir évoluer avec les bébés que j'ai vus grandir, j'aime lire leurs anecdotes, voir leurs photos, leurs vidéos, j'ai des sourires, des fous rires, et je les accompagne aussi dans leurs inquiétudes en cas de souci. Chaque mauvaise nouvelle est affreuse, je pleure très souvent quand on m'annonce un décès. Je pleure ce raton que j'ai connu, mais surtout parce que je partage la peine de la personne, je la connais, et je suis triste de voir ce "quelqu'un" que j'apprécie vivre ça. Je culpabilise toujours un peu, à chaque mauvaise nouvelle. 
C'est un lien que j'arriverais même pas à expliquer. 

Et ça par contre, c'est vraiment fort, et c'est ce qui fait qu'on continue, encore, à bosser en "circuit ouvert", c'est grâce à EUX. Vous pouvez les remercier d'être si fantastiques, ils sont ceux qui me redonnent foi en la communauté ratouphile, tous les jours. 

White

Petite White Thrash Beautiful, doux ange...

Oui, l'élevage de rats, c'est une passion. Une passion prenante, une passion débordante, une passion coûteuse (en argent, on y revient ? Oui, mais surtout en énergie, en émotions, en temps). C'est loin d'être marrant tous les jours. Faut même être un peu maso. C'est quelque chose qu'on porte, 7/7 24/24, parce qu'on peut pas vraiment se permettre de dire "oh non aujourd'hui j'ai pas envie". Parce que même si on prend quelques jours de vacances, une pause du Net, qu'on éteint le téléphone, y'a toujours... Les rats qui ont besoin de manger, de câlins, de sorties, les adoptants qui ont besoin de conseils, NOUS qui avons besoin d'avoir des nouvelles des ratons, et au delà de ça, de les voir grandir et évoluer. 

Une passion, c'est jamais gratuit.  Mais rarement aussi cher que celle de l'élevage de rats. J'y perds régulièrement des bouts de mon coeur. J'y perds des amis, énormément d'énergie. Peu, vraiment peu, en demandent autant.

Non, on ne demande pas aux gens, JAMAIS, de "financer notre passion". Juste de participer à nos heures de travail avec leur raton, avec la sélection de nos familles, au "Service Après Adoption" de 3 ans, quasi 7/7 24/24, etc etc etc. C'est juste dommage que certains ne l'aient pas compris, et même pire, imaginent très mal ce que c'est au quotidien, en écoutant même pas ce que nous, qui sommes quand même les mieux placées pour le savoir, avons à en dire. 

Cette passion me fait rencontrer des gens et des rats formidables, mais puisque c'est du coté financier qu'on a commencé l'histoire, je ne suis pas une Sainte. Je ne pourrais pas me permettre indéfiniment de perdre 1500€ par an par passion, ni moi ni personne. A ce moment, il faudra faire un choix. Et ce ne sont pas les rateries qui doivent mettre la clé sous la porte qui sont le plus affectées au fond, quand on y réfléchit bien. C'est juste extrêmement dommage, que la mentalité française à l'argent (tabou, discount, radinerie et chipotages) se répercute toujours sur un domaine dans lequel elle ne devrait pas exister : l'animal.

Dagobert3

Mon petit ange Dagobert

2016 est mort, vive 2017 :p

Ah que coucou ! 

Bon OK je suis en avance de quelques jours, mais j'avoue que je suis très pressée que cette année catastrophique se termine. Je disais déjà ça en 2015, et je crois que 2016 a été encore pire, donc euh, on va se dire qu'on espère beaucoup pour la nouvelle année, doigts croisés, on y croit !

Tout d'abord, je voulais souhaiter à tout le monde d'excellentes fêtes de fin d'année, elles restent une période un peu féérique, il y a de la magie dans l'air je trouve, enfin pour ma part les illuminations et autres clochettes dans les rues, ça me met toujours de bonne humeur (et oui OK j'avoue j'ai 5 ans et demi).
Bref, je ferais volontiers le souhait un peu utopique que tout le monde soit heureux en cette période (et même tout le temps, tant qu'on y est), même si je sais bien que c'est loin d'être le cas malheureusement :s

Pour les humains comme pour les poilus (ou pas) qui les accompagnent, j'espère que 2017 sera clémente, qu'aucun rat ne rejoindra le nuage de gruyère, qu'ils ne seront pas malades non plus, que toutes les portées se passent bien et sans soucis, et puis pour tous les animaux qui composent nos familles, qu'ils soient en bonne santé, heureux, et du plus profond de mon être si on pouvait reculer dans les abandons, la maltraitance, les "apprentis sorciers de la reproduction", ce serait vraiment une belle année, alors je le souhaite aussi =) 
Pour tout le monde, je vous souhaite juste d'obtenir ce qui vous rend heureux, et un peu de paix sur Terre ce serait vraiment l'idéal. 

Bonnes fetes
IND-ARK Azeroth, mon petit modèle d'amour, vous souhaite une bonne année 
(chapeau de A Hat For my Rat, et friandise de chez Oni ^^)

 

Bref, une fois tout ceci dit, je vais expliquer les petits changements que je met en place pour la nouvelle année, rien d'extraordinaire parce que je trouve qu'on est déjà pas trop mal comme ça. Cette année j'ai essayé de mettre en place le certificat de cession pour toutes les portées, et victoire normalement je n'en ai oublié aucun sur la dernière (comme quoi hein, à force de persévérance, on arrive un peu mieux à ne pas être une tête de linotte tout le temps - et merci le Bullet Journal pour ça xD-). Donc je continue la dessus, un certificat de cession sera donné avec chaque raton adopté, et je transmettrais également à tous une fiche récapitulative des besoins du rat (comme demandé par la loi pour les autres animaux en fait). 
J'avais prévu de faire une visite vétérinaire pour tous les ratons avant le départ de la maison, mais ça par contre je ne le laisse pas en place, parce que dans la balance bénéfices-risques, le coté "risques" était trop lourd. Ca fait un voyage en plus pour les ratons, c'est toujours stressant, puis je me questionne quand même sut le fait d'emmener des animaux sains dans un endroit où ils risquent de rencontrer des animaux malades, c'est pas top (et juste pour que le véto les papouille pendant 10mn :p). C'est quelque chose que je ne ferais plus, donc. 

Donc au niveau de ce qui change je vois surtout deux petites choses : 

- premièrement je passe mes frais d'adoption à 20€, jusque là c'était 15, et vous pouvez le voir sur la page dépenses 2016 c'était loin d'être suffisant pour ne serait-ce que rentrer dans mes frais. Je ne cherche pas à y arriver parce que ça ne sera quand même pas le cas, mais perdre un peu moins d'argent c'est toujours une bonne chose, ça permettra d'améliorer encore le confort de vie des loulous (j'ai un peu abandonné les achats de hamacs cette année xD j'ai des artistes passionnés de gruyère visiblement), je m'aligne aussi sur les frais demandés par la totalité des RA, et puis j'estime que ça reste très raisonnable pour des familles qui commencent à être assez longues, avec pas mal d'infos, et le temps passé avec mes poilus, tout ça tout ça. 

- deuxièmement, je compte désormais demander une petite participation pour les covoiturages que j'effectue moi-même, bon évidemment pas dans le département il ne faut pas abuser, mais par exemple ça m'est plusieurs fois arrivé de faire des trajets qui m'ont coûté une cinquantaine d'euros pour emmener deux ou trois ratons, c'est à dire que je ne me remboursais même pas les frais du trajet avec les frais d'adoption, et au détour d'une conversation avec d'autres éleveurs j'ai percuté que bon c'était quand même un peu "trop" gentil de ma part. Je demanderais donc à tous les adoptants une petite participation aux frais d'essence ou de covoiturage que j'engagerais (à diviser entre le nombre d'adoptants sur place). J'ai voulu commencer à le mettre en place sur ma dernière portée mais ne sachant pas comment calculer mes frais je ne l'ai finalement pas fait (et du coup je pense que je ferais avec le site ViaMichelin pour le calcul la prochaine fois ^^). 


(bon pour la note rigolote au passage, ça fait déjà deux fois que des adoptants m'offrent des cookies ou des pâtisseries quand je leur emmène leur raton, je comptais rendre ça obligatoire parce que c'est vachement cool, mais mon amoureux me dit que ça risque de faire désordre, je suis tristesse) (et merci quand même beaucoup à mes adoptants adeptes de cuisine :p) 

Voilà au niveau des "nouveautés" de 2017, et avec ça il y aura la mise en place des fiches informatives des Ratouphiles Associés, et du Carnet de Santé à télécharger, fait par les ratouphiles associés aussi, donc c'est pas vraiment quelque chose que je propose "moi", mais je pense que c'est le genre de petits trucs sympas donc voilà =) 
Et toujours le partenariat avec chez Oni, et le tas d'rêves normalement si elles le proposent toujours cette année, et puis j'aimerais bien faire un petit concours sur la page FB de la raterie parce que j'aime bien faire des cadeaux aux gens, mais bon voilà ça reste pas grand chose ^^

 

Je voulais pour finir, malheureusement sur une note plus triste parler de cette fin d'année, qui a beaucoup cassé des petits bouts de mon coeur. Tout d'abord une petite pensée pour Dagobert et Napoléon, mes deux petits bébés, partis bien trop tôt. J'ai encore beaucoup de mal à parler d'eux aussi ce paragraphe risque d'être trop court par rapport à ce qu'ils auraient mérité, mais, ça a été trop soudain, trop le choc, trop difficile à comprendre et à accepter, vraiment j'ai énormément de mal à en parler, à extérioriser cette peine que je ressens pourtant si fort. Deux ratons de même pas deux mois, on ne s'attend pas à les voir partir subitement, alors que le jour d'avant ils étaient juste deux ratons joueurs, timides et délicats. Je ne vous oublierais jamais, vous serez mes éternels bébés, je suis tellement désolée... Puissiez-vous vivre longtemps dans votre prochaine vie.

Dagobert2Napoleon3

Et puis un hommage, particulier, que je ne pourrais jamais formuler correctement avec des mots. Clémentine-Pénélope, ma doyenne, mon énergique mamie, a rejoint les étoiles aujourd'hui. Ma Clemmy, tu venais d'avoir 35 mois, plus que quatre petites semaines avant tes trois ans, que tu n'atteindras jamais. J'y ai cru, jusqu'au bout je me suis dit que tu serais encore là demain à me réclamer une friandise tous les matins, avec ton regard accusateur de "sers-moi d'abord, après tout mon âge m'accorde des privilèges". Ce matin, tu étais là, difficilement mais tu étais là. Et puis tu es partie, et tu prends toi aussi un petit bout de mon coeur. Je t'ai vue naître, grandir, on a évolué ensemble pendant presque trois ans. On a pas toujours été une famille idéale, comme dans toutes les familles il y a des couacs, parfois je ne suis pas à la hauteur, mais avec ton sale caractère et ta détermination, tu as été une sacrée présence pour moi. C'est très long, plusieurs années, on a appris à se connaître et d'apprivoiser mutuellement, tu as compris que j'étais une humaine avec son lot d'erreurs, j'ai compris que tu étais une rate qui comprenait tout, qui savait, qui avait parfois pas envie, on s'est aimées, très fort, d'une manière étrange, une manière qui nous ressemblait à toutes les deux. Et tu n'es plus là, et il n'y aura plus personne pour me râler dessus comme tu le faisais. 
J'ai envie de penser que tu râles maintenant sur ta soeur Padmé, ton frère Wilmot et ton frère Madiba, que vous veillez sur votre père, pour qu'il reste encore longtemps avec nous, parce que lui aussi c'est un guerrier, comme toi. J'espère que tu dis à Rain, Babydoll, Sighild, tous les autres, tellement, trop d'autres, que je ne les oublie pas. Jamais. J'aurais voulu que toi aussi, tu sois éternelle, et toi aussi tu es partie, même si c'est une très longue vie de rat, ce sera toujours trop court pour moi. Je t'aime, je t'aimerais toujours.

Clementine1

Voilà désolée pour la fin un peu "plombante", mais c'était important pour moi d'en parler, parce que trop souvent je passe mes peines sous silence, ce sont des moments que j'estime très intimes, et que donc je garde pour moi, et je continuerais à le faire, même si ça implique que les gens ont l'air de croire que ça ne me touche pas. Ces douleurs m'appartiennent, et ce n'est pas parce que je choisis de ne pas les étaler sur les réseaux sociaux ou de m'épancher devant mes amis que je ne les ressens pas. C'est juste dans ma nature de faire mon deuil seule avec mes animaux, c'est quelque chose qui me touche justement tellement que je le garde pour moi. Parfois, je ressens le besoin d'écrire un petit mot comme ici, plutôt comme un hommage à un être qui m'a accompagnée et qui en partant laisse un énorme vide dans ma vie et mon coeur, mais ça reste assez rare, et je ne compte clairement pas le faire pour "satisfaire" les gens ou même leur montrer que oui oui, j'ai mal. Ce serait terriblement hypocrite de ma part, et malsain ;) 

 

Bref, sur cette note plus sérieuse et bien triste, je vous renouvelle mes voeux pour la nouvelle année, puisse-t-elle être riche de connaissances, de joie et de paix, et laisser derrière elle le lot de malheur et de peines qu'on a pu vivre ces deux années précédentes =) 

Le p'tit bilan du mois de mai par Thorbjörn ;)

Niff, niff ! Ah bonjour ! Moi je m'appelle Thorbjörn, vous me connaissez pas encore mais comme maman avait la "flemme" (c'est quand on a pas trop trop envie de bouger du hamac ça !) ben c'est moi qui va vous raconter tout ce qui s'est passé en mai à la maison, enfin dedans ma cage et celles que je vois, parce que ben les autres j'en sais trop rien, si ça s'trouve y'en a plein des autres copains dans la cave. 

Thor1

Là c'est moi, je suis beau hein ?

Ma maman elle arrête pas de dire que je suis son tout petit bébé, mais je suis pas trop d'accord moi, parce que je suis un grand garçon déjà, je viens d'avoir 3 mois, c'est grand ça 3 mois. Bon forcément je suis pas aussi gros que Groot, mais lui je crois qu'il est un peu bête aussi, il s'appelle Groot ça on a bien compris mais bon des fois il est un peu bizarre. 
Y'a très longtemps j'étais tout petit, y'avait un autre gros rat tout orange, Moka qu'il s'appelle, et un avec des grandes oreilles qui est le fils de Groot et qui s'appelle Azeroth, moi j'aimais bien Azeroth parce qu'il est confortable pour dormir dessus, mais là je sais pas pourquoi il est plus là, et Moka non plus, maman dit qu'ils sont partis en "voyage sexuel" mais que je suis trop petit pour savoir (ça c'est trop nul). 

Puis y'avait un autre rat tout bleu, tout d'un coup il était plus très gentil et moi j'étais tout petit alors j'ai pas trop compris, maman s'inquiétait beaucoup et tout d'un coup il était plus avec nous mais je le voyais dans une autre cage à coté, il était trop bizarre même qu'il nous faisait peur, mais là il est plus là, sa cage est partie et ce jour là maman avait le coeur gros alors j'ai essayé de faire des bêtises avec mon copain Famine et mon frère Tanatloc mais elle a pas trouvé ça très drôle, je crois que je suis pas trop doué pour remonter le moral.
Y' a aussi une autre cage que j'avais vu avec un rat encore pluuuuus énorme et tout doré, et la cage elle est plus là non plus, mais moi il me faisait peur parce qu'il était trop gros et un peu ronchon des fois, par contre maman elle a été triste aussi quand la cage elle est partie.

Lemmy

ça c'est mon copain Lemmy. Il est beau maman elle dit, mais moins que moi je trouve, objectivement.

Je sais pas où ils vont tous ces rats, mais ils reviennent pas, mon copain Azeroth qui sait plein de trucs il m'a dit qu'ils partaient sur "le nuage de gruyère", et que c'est là ou est mon papi aussi, j'aurais bien aimé voir mon papi, il paraît que je lui ressemble beaucoup, mais il est parti quand j'étais trop petit alors je l'ai jamais rencontré. Par contre je vois mon papa dans la grande cage des vieux rats, et il va très bien, il aime bien faire des bêtises lui aussi, alors je crois que je lui ressemble aussi ! 

Je sais ce que ça veut dire "ressembler", parce que dans ma cage il y a des rats que maman elle les appelle "les jumo" je connais pas le mot mais je sais qu'ils sont presque pareil. D'abord il y a Butter et Judas, ils sont frères comme Tanatloc et moi, sauf que il paraît que Tana il a un papa qui l'attend ailleurs, je sais ce que c'est parce que mes autres frères ils avaient aussi ça et ils sont partis, je les ai un peu cherchés mais maman avait l'air pas trop trop triste donc je m'inquiète pas. Ben Butter et Judas ils sont frères et ils se ressemblent beaucoup, mais moi je les confond pas parce que Butter il est quand même un peu bête et Judas pas trop, il fait tout le temps dodo avec Famine et moi Judas même. Famine c'est mon super copain on fait plein de parties de trap-trap, et il gagne parce qu'il est super rapide et maman elle l'appelle "la souris". Y'a Lemmy aussi qui est mon copain mais il est pas marrant des fois parce qu'il veut jouer au grand sauf qu'il est trop petit encore et du coup ben il nous enquiquine un peu, en plus il a la voix qui mue et c'est trop moche. Et il est frustré parce qu'il a des boutons et que les filles le regardent même pas. Maman elle était pas contente pas contente quand elle a vu que d'ailleurs il s'est fait trouer les coucougnettes en se battant, et elle a même râlé en disant que si ça continuait il allait avoir une couillectomie et je sais pas ce que c'est mais j'ai pas envie d'avoir ça moi !

Thoret juju

Là c'est Judas et moi, je suis beau hein ?

Après y'a les autres "jumo" c'est Evan et Sven, Evan je l'aime pas trop il est pas marrant, avant c'était le chef et il était cool mais depuis que Moka il est parti en "voyage sexuel" ben il est devenu pas marrant, et en plus Sven avant il était tout petit et il disait rien, mais je sais pas trop ce qui s'est passé il a commencé à faire de la muscu et des tractions aux barreaux, maintenant il est super gros et du coup Evan il est un peu jaloux sauf qu'il ose rien lui dire parce que maintenant ben Sven il est plus gros. 

Thor et sven

Là c'est Sven (gros doudou maman elle dit) et moi. Je suis beau hein ?

En face de moi j'aime bien regarder les mamies, elles sont super ronchons et des fois elles se râlent dessus entre elles c'est rigolo. D'ailleurs elles, elles aiment même pas se promener, elles préférent dormir. Nimh c'est la plus grosse, elle a un sacré bidon mais faut pas le dire. Après y'a Tyrande qui est toute petite et timide, c'est une gentille mamie elle par contre elle râle pas trop, il paraît que c'est ma demie-tatie c'est pour ça alors qu'elle doit être gentille. Clémentine elle a le museau qui devient tout blanc c'est rigolo, peut-être que quand j'aurais 28 mois ben moi aussi j'aurais du blanc sur le nez et ça me donnerait un air rigolo comme elle ! Frigg c'est ma tata, elle ressemble beaucoup à mon papa, mais sauf que elle, elle va pas très bien, que papa il est en pleine forme mais elle, elle dort beaucoup et elle est pas très très grosse, alors bon maman elle s'inquiète je vois bien, sauf que Frigg elle aime pas trop quand maman elle s'inquiète et qu'elle l'ausculte alors elle rale, je la trouve pas très très gentille quand même.

Y'a encore deux autres mamies à coté, Rain elle est super grande et elle fait tout plein de bêtises qui font râler maman tout le temps, elle est redécoratrice d'intérieur je crois. Et avec elle y'a une rate toute blanche trop rigolote avec la tête penchée bizarrement, il paraît que c'est la grand-mère de mon copain Famine, moi je trouve qu'ils se ressemblent pas parce que lui il est tout foncé, et sa mamie elle s'appelle Nordlys mais elle bouge beaucoup trop pour une mamie ! 

A coté de nous dans l'immeuble pareil que nous, en bas y'a deux rates avec le nez tout sale, je les trouve pas très propres quand même elles pourraient se laver ! La plus vieille elle s'appelle Morgen je crois, j'ai un frère qui s'appelle Morgann mais c'est pas pareil. Ben elle est pas très cool quand même, des fois elle me fixe et elle a un regard un peu flippant. Elle vit avec sa fille qui s'apelle Mumu, et qui dit jamais rien, on la voit pas beaucoup elle aime bien se cacher.

Ce que je préfére dans l'immeuble à coté c'est l'étage du dessus, parce que y'a ma maman. Ma maman elle s'appelle Avalon, et même qu'elle est trop belle et toute douce. Elle a un peu de mal à perdre ses "kilos de grossesse" elle dit mais moi je trouve qu'elle est trop bien, même que des fois j'aimerais bien retourner lui faire des câlins mais j'ai pas le droit je sais pas pourquoi, il paraît que je suis trop grand mais je comprend pas parce que des fois je suis trop grand et des fois je suis trop petit, c'est pas marrant.
Puis avec maman y'a ma soeur Inara, elle est enquiquinante elle bouge tout le temps partout, elle adore faire du sport et elle est épuisante. D'ailleurs mon copain Famine il me raconte que la toute dorée qui fait des bêtises avec ma soeur, c'est sa soeur, elle s'appelle Penthésilée, elle est rigolote parce qu'elle a la tête pas trop droite (maman dit qu'elle a eu une otite) mais elle bouge touuut le temps aussi, du coup je comprend pourquoi il est comme ça. Mais des fois ça veut rien dire parce que Lemmy ben c'est son demi frère à mon copain Famine, et il bouge quand même pas autant, il dit qu'il est plus vieux et que du coup il est plus mature mais moi j'trouve qu'il se donne des airs. Puis Famine il a aussi une autre soeur toute noire, Alcinoé, qui bouge quand même vachement moins, elle est sage et elle me regarde souvent, je crois que je suis amoureux. 

Puis mon copain Famine quand je lui ai dit que ma maman-rat me manquait, il s'est même pas moqué de moi en plus, il m'a montré sa maman à lui, elle s'appelle Kalimdor, et des fois elle lui manque aussi mais moins parce qu'il est plus grand. Elle est jolie aussi mais moi je trouve moins que ma maman, elle est grande Kalimdor d'abord. Après y'en a une autre dans l'immeuble d'à coté qui s'appelle Pipi, elle est super rigolote parce qu'elle aime bien monter sur la tête de maman-humaine, moi si j'étais là-haut je crois que je ferais pipi pour voir. Mais elle, elle le fait pas, elle aime bien jouer juste. Et après y'en a encore deux autres, des qui ont le nez sale comme celles du bas, mais en plus rigolotes, y'a Siggy qui est super jolie sauf qu'elle a de gros yeux, elle adore faire des bisous. Et Jolene mais elle je la vois pas beaucoup parce qu'elle bouge pas trop elle est calme et ça change de ma soeur quand même.

Voilà je pense que j'ai tout raconté bien, moi je vais retourahhhhhhh au dodo dans mon hamac parce que bon je suis grand mais j'ai quand même encore besoin de faire beaucoup dodo surtout que là j'ai tout bien raconté et c'était long ! Des léchouilles !

Pourquoi je ne souhaite pas faire de publicité pour les personnes non déclarées

Bonjouuur =) 

Aujourd'hui je tenais particulièrement à écrire cet article, par rapport à plusieurs discussions que j'ai eues avec plusieurs personnes, il s'agit de mon avis personnel, je n'y prêtais pas tellement attention avant mais aujourd'hui c'est quelque chose d'assez important à mes yeux. Il m'a fallu plusieurs années pour le comprendre. Il ne s'agit pas non plus d'une vérité générale, j'expliquerais des cas particuliers par la suite.

Pourquoi est-ce que je ne fais pas de publicité pour des personnes non déclarées (ceci inclue notamment les créatrices de dodos, les vendeuses de mélanges pour rats, ce genre là ^^).

  • Premièrement, parce que personne, ni vous, ni moi, ne voulons travailler gratuitement, parce que oui, tout le monde a besoin de manger et de payer ses factures ^^ 
    Une personne qui a choisi de vendre ses créations pour arrondir ses fins de mois, ou entretenir ses rats, c'est une bonne idée, mais elle n'en a pas BESOIN à la base. Une personne qui a choisi d'en faire son métier principal VIT de ses créations, elle a besoin de nous pour manger, payer ses factures, tout comme le maçon qui a fait notre maison, le mécanicien qui entretient notre voiture, tout comme vous dans votre métier, et n'importe qui qui bosse pour gagner sa vie. Et je préfère donner mon argent à quelqu'un qui en a vraiment besoin pour vivre. Si elle a besoin de se faire de l'argent au black pour entretenir ses animaux, il y a un sérieux souci de base. J'ai connu des personnes qui arrivaient à financer entièrement leurs rats en revendant un mélange fait maison, et ainsi se dégager en plus un bénéfice avec les portées. On en vient à un deuxième point important : 
     
  • Les frais qui sont relatifs à une telle entreprise. On dit souvent que les créations sont chères, on va chercher à aller au moins cher, toujours, c'est une mentalité très française en fait ^^ On va souvent préférer aller au moins cher, souvent au détriment de la qualité d'ailleurs. Alors oui, FORCEMENT que c'est plus cher chez quelqu'un de déclaré, mais pourquoi ? Exemple concret : un hamac simple. Disons qu'il est à 5€ chez une personne qui fait ça "pour ses fins de mois" et 10€ chez une personne qui en vit. Sauf que la personne qui en vit se dégagera en fait moins de bénéfice dessus (voire... Pas du tout, en fait), même si il est plus cher. Parce que, pour les deux, il y a le prix de la matière première (le tissu). Mais pour le premier, ça sera le seul point. Pour le second, il restera à payer la TVA, les taxes liées aux auto-entrepreneurs (il me sembles que c'est 33%... C'est énorme, c'est un TIERS de tout ce qu'il gagne), et EN PLUS son propre salaire. Le SMIC net à l'heure actuelle est de 7.44€, ça signifie que l'état considère qu'on ne peut pas vivre décemment en dessous de cette limite, quand on travaille. Donc, la créatrice déclarée qui aura mis 30mn à faire un hamac devra compter environ 4€ sur le prix si elle veut pouvoir se dégager un salaire minimum. J'en reviens à mon premier point, personne ne voudrait travailler gratuitement. J'oublie certainement pas mal de taxes en plus de tout ça. Donc oui, un hamac vendu 10 ou 15€ par une personne déclarée lui fera gagner moins d'argent que le hamac vendu 5€ par une personne non déclarée. Pensez-y la prochaine fois que vous penserez qu'un auto-entrepreneur abuse carrément ;) (bon, par contre, oui, il y a de l'abus parfois, mais c'est comme partout après, chacun fixe ses propres règles, et ça, c'est qu'on soit déclaré ou pas !)
     
  • Parce que (attention, vieille réac en approche) j'aime encourager les petits entrepreneurs. On est dans un système où les petites entreprises sont taxées jusqu'à la moëlle par l'état et les collectivités (et j'ai pu en faire l'amère expérience en travaillant 3 ans pour un indépendant sous enseigne (c'est à dire qui "profite" d'un nom et d'une centrale d'achats, mais reste totalement indépendant). Saviez vous qu'il existe une taxe de "pollution visuelle" pour les magasins ? Une taxe par mètre carré de terrain, en plus de la taxe habituelle ? Des taxes, des taxes, des taxes, c'est vraiment ENORME et on ne se rend clairement pas compte à quel point c'est grave). Les grosses aussi, mais étrangement moins. Et 100 000€ de taxes par an, c'est quand même vachement plus simple à sortir pour le Mc Donald's de la ville que par "Les fleurs de Régine", la petite fleuriste du bas de la rue pour qui une journée à 1000€ c'est presque l'euro Million. Vous trouvez ça juste, vous ? J'aime bien les petits magasins indépendants pour ma part, j'aime que les gens mettent du coeur dans ce qu'ils font, j'aime encourager des gens de mon entourage, de mon quartier, de ma famille, de mes amis, à tenir le coup, pour garder ce coté "proximité" et pas froid et formaté. 
    Bref, je suis sans doute très bizarre, mais autant que je peux (parce que parfois, notamment pour m'alimenter -besoin légèrement vital- je ne peux pas faire autrement, ou je pourrais mais je ne fais pas ><) , je vais tenter de privilégier les petites entreprises, les passionnés, je vais aller acheter mes livres chez le libraire, mes fleurs chez le fleuriste, ... C'est clairement peu de choses (et je file aussi mon argent à McDo, et j'ai honte et je travaille sur moi pour éviter au max), et je pourrais faire encore plus, mais je me dis qu'encourager l'achat pour les rats chez des petits entrepreneurs plutôt que chez des personnes qui n'en ont pas besoin, quand on peut, c'est bien (et les dodos par exemple, c'est du "non vital" donc ça reste quelque chose que je privilégie ^^).
     
  • Parce que j'aime les personnes qui aiment ce qu'elles font ^^ et ça fait souvent -pas toujours- la différence. Une personne qui aime son métier va se renseigner, s'améliorer, en plus de prendre naturellement plaisir à ce qu'elle fait. C'est important, et parfois ça se voit, notamment au niveau de la qualité du produit fini. Je ne citerais pas de noms, mais on voit souvent des idées de hamacs ou autre se faire plagier (parce que y'a des gens qui ont l'appat du gain malheureusement, et qui voient que quelque chose fonctionne ailleurs, donc au lieu de chercher une idée originale, c'est plus simple de copier ><). Entendons-nous bien, on ne peut pas plagier un hamac simple rectangulaire :p 
    Mais il y a des idées VRAIMENT originales de mélanges, hamacs, dessins,... Qu'on retrouve étrangement ailleurs très peu de temps après que "l'inventeur" l'aie lancée (alors oui, il y a des coïncidences, ça arrive, mais pas toujours ^^). Et parfois, c'est vraiment comique d'observer la différence de qualité entre par exemple le hamac de la personne qui l'a inventé, réalisé avec amour, refait plusieurs fois avec application jusqu'au résultat satisfaisant, et une autre personne qui a bêtement copié l'idée pour se faire 15€/hamac pour pas grand investissement (de temps, j'entends) de départ. C'est aussi une des différences, une personne qui a choisi d'en vivre, d'en faire son métier, de faire des hamacs 10h par jour sans week ends ni vacances, de rester enfermée chez elle sans voir personne pour faire ça, soit elle ne tient pas longtemps, soit elle va être au top dans la couture, les finitions, chercher à s'améliorer, chercher de nouvelles idées, en permanence (et elle peut quand même ne pas tenir parce que tout le monde va préférer acheter "le hamac moins cher", et ça, c'est injuste, m'voyez ? ^^). Quand on est un minimum attentif, souvent ça se voit ;) 

Bref, je pense que ça vous laisse quand même assez d'éléments pour que vous compreniez mon point de vue, pourquoi j'ai choisi de privilégier tel ou tel créateur, pourquoi j'essaie d'expliquer que le "prix final" c'est surtout ne pas regarder plus loin que son bout du nez ;) 
Parce que oui, personne n'est Crésus (certainement pas moi), on regarde tous beaucoup à la dépense, surtout quand on a 30 rats et qu'ils bouffent un hamac par semaine en moyenne. Mais que tant qu'on peut, on doit aider d'autres "non Crésus" qui ont besoin de nous, c'est un genre de "chaîne" disons =)  

Les cas particuliers

"et toi, tu commandes jamais de choses chez des gens qui font ça en amateurs ?". Si =)

Notamment quand Ptitkuik en vends. Vous ne connaissez sans doute pas Ptitkuik, mais c'est une personne formidable. Elle fait partie du staff de l'association "Bêtes de Scènes" en Bretagne. Bref, parfois, assez peu souvent en fait, elle vend des hamacs au profit des animaux de l'association. C'est une entorse que je recommencerais indéfiniment, parce que ces animaux en ont vraiment besoin, eux aussi. Aider les assos, c'est indispensable, alors si en plus on a un "cadeau bonus" sous forme de hamac, c'est très chouette ^^

Chez des personnes qui ne sont pas encore déclarées (mais cherchent à l'être). Parce que c'est quelque chose qui met du temps, et qu'il faut le préparer avant. Pour savoir comment ça fonctionne, pour faire des plans, ben faut commencer petit, pendant un trimestre ou deux. Et que dans ces cas là, il est utile pour eux d'avoir un retour, de tout analyser, et aussi d'avoir des avis et suggestions.

Pour d'autres cas particuliers, notamment les créas d'Hoya, qui fait de super chouettes ratous en Fimo. Parce qu'à ma connaissance, personne de déclaré ne fait ce genre de choses. Parce qu'elle n'en fait pas un commerce et se fait juste rembourser les matières premières et la main d'oeuvre. Parce qu'elle ne cherche pas à s'enrichir à moindres frais (haha), et que de toute façon pour les personnes comme elle, se déclarer, ça leur ferait juste perdre énormément d'argent (et personne n'aime travailler gratos, mais je connais encore moins de gens qui voudraient travailler ET payer pour ça).

 

En conclusion, je vois d'ici venir certaines pensées "ouais mais attends, genre toi t'es parfaite ?" "ouais ouais, ne nous dis pas que tu préféres pas payer moins cher", et euh, non, et oui ^^ 
Je ne connais personne qui "préfère" payer plus cher hein. Mais là n'est pas la question, clairement. Même si je préférerais y mettre moins d'argent, c'est la limite entre ce que je voudrais, et ce qui est juste, à mes yeux ^^
Et non, je ne suis pas parfaite (et je ne l'ai jamais prétendu xD), je ne fais pas toujours ce que pourtant je pense idéal. Je contine d'aller bouffer au fast food et de participer au système. Mais chaque pas compte. Petit pas par petit pas, on avance, on s'entraide. Et il vaut mieux faire peu que rien du tout, en se disant "quelqu'un d'autre le fera à ma place" ;)

Les poids des loulous (fev 2016)

Alors, bonnes résolutions, voici les pesées de la semaine dernière qui feront office de "pesée du mois" ^^

J'ai décidé de prendre comme "âge du rat" l'âge qu'il aura dans le mois, même si c'est en fin de mois, et d'arrondir (pas de 127 grammes, 243,...) =) 

Les mâlous :

- Lemmy, 2 mois : 120 grammes 
- Moka, 14 mois :  540 grammes
- Skyrim, 13 mois : 450 grammes
- Azeroth, 11 mois : 400 grammes
- Elwë, 24 mois : 320 grammes 
- Ragnar, 24 mois : 450 grammes
- Jolann, 21 mois : 525 grammes
- Judas, 13 mois : 400 grammes
- Butter, 13 mois : 360 grammes 
- Sven, 11 mois : 392 grammes
- Evan, 11 mois : 360 grammes
- Groot, 14 mois : 450 grammes
- Sköll, 25 mois : 540 grammes.

On a donc en gagnants ex-aequo mon vieux Sköll qui ne fait pas encore pâle figure et le beau Moka qui fait fondre tous les coeurs. Sans compter petit Lemmy qui deviendra grand, le bon dernier est mon petit Elwë, poids plume toute sa vie (il n'a jamais atteint les 400 grammes, il est fin et vif comme une rate !) qui perd encore un peu plus de poids chaque semaine, une petite reprise à un moment qui a été de courte durée :( 

Les filles :

- Clemmy, 25 mois : 310 grammes
- Nimh, 24 mois : 340 grammes
- Tyrande, 21 mois : 280 grammes 
- Frigg, 21 mois : 280 grammes
- Babydoll, 21 mois : 420 grammes
- Rain, 21 mois : 340 grammes
- Nordlys, 17 mois : 350 grammes
- Siggy, 11 mois : 200 grammes
- Kalimdor, 11 mois : 350 grammes
- Pipi, 10 mois : 240 grammes
- Morgenstern, 14 mois : 320 grammes
- Tamhuriell, 6 mois : 290 grammes
- Avalon, 5 mois : 300 grammes
- Jolene, 1 mois (et quelques :p) : 110 grammes

Alors si on exclue bébé Jolene, Siggy reste la plus petite des puces, mais alors ça a été un peu un soulagement qu'elle dépasse les 200 grammes, j'ai cru qu'elle resterait à 170/180 toute sa vie, elle n'est pas trop grosse mais elle fait la taille d'un raton de 3 mois donc c'est "normal" (retard de croissance, tout ça). Le record de la dondon c'est ma Babyyyyy, elle va exploser à ce train là avec son gros cucul, puis elle est gourmande à un point terrible, je ne sais plus quoi faire -_-  Sinon je suis assez fière de mes mémés qui gardent la pèche :D

 

De manière générale je suis très surprise des poids, et des gabarits de mes rats : j'ai des femelles moyennes à grandes, avec un bon poids et assez grandes (elles ne sont ni grosses ni maigres, elles sont bien proportionnées quoi), mais des mâles assez fins et pas très grands. Je vais donc essayer de corriger mon mélange, ou éventuellement de leur donner deux mélanges différents avec un plus riche pour mes loulous :/
Je me retrouve à devoir reproduire des mâles qui font à peine 400 grammes et encore, alors que je ne suis pas du tout OK avec ça >< 

Bon j'espère qu'avec Héraclès et ses 15 grammes du jour, tout ira mieux ! (oui, 15 grammes à 6 jours, j'en espère facilement 600 à 15 mois :p)

 

Les bonnes résolutions 2016 :p

Bonjour, bonsoir =) 

Alors suite à mon dernier billet j'ai commencé à rédiger ce brouillon, puis la vie a fait que (mon début 2016 a été fort en frayeurs et en poisses diverses et variées) je n'ai pas pris le temps de le finir.

Donc pour cette année forcément j'ai réfléchi à "que faire de la raterie ?" dans le sens "ou aller", en faisant un bilan de 2015 mais aussi par extension d'un peu toute ma vie ratouphile. Evoluer, toujours ! 

  • Ce qui est à peu près certain c'est qu'à long terme j'espère voir diminuer mon nombre de rats, si je peux rester à une moyenne de 15, et au max 20, ce serait très reposant pour mon dos et moi. J'arrête donc les sauvetages, les craquages inopinés, et malheureusement je vais devoir aborder tout ça d'un oeil plus "pro" : adopter pour le projet de repro avant tout. Plus de "ohhh j'aime cette raterie, j'aime ce raton, je l'adopte", plus de "ce rat a besoin d'aide, je vais le sauver". C'est un peu un crève-coeur, mais il ne faut pas se leurrer : mon temps et mon argent ne poussent pas dans les arbres, donc à un moment je ne peux plus faire l'autruche avec ça si je veux avancer dans mes projets de repro. En cela, le fait de faire un partenariat avec coc0w m'aidera beaucoup (par exemple il m'évite deux adoptions sur ma portée actuelle de février).
     
  • Au niveau de mes conditions de repro, dans l'ensemble je ne change rien, si j'ai choisi de faire ainsi c'est que ça me paraissait être le mieux pour mes loulous et moi. Une petite chose cependant, je suis de plus en plus persuadée (alors que j'en étais déjà convaincue haha) que faire reproduire une femelle "tôt" est bien moins risqué que "tard", je privilégierai donc autant que possible l'âge de mes femelles dans les équations "repro", quitte à rogner un peu parfois sur l'âge du mâle qui "irait avec". Je tiens réellement à prendre au maximum en compte leur bien-être. Pour le reste, toujours dans la même continuité, je resterais sur mes bases, un petit boulot en consanguinité en restant en dessous de 20% toujours, et ensuite on verra ! 
     
  • Pour ce qui est de la bonne résolution du jour, je vais essayer d'être plus "pointue" sur mes suivis de poids, qui sont trop laxistes à mon goût. Désormais, une pesée par semaine sera à envisager, j'espère m'y tenir ! J'essaierais autant que possible de faire un article par mois pour partager les poids des loulous.

 

C'est peu de choses mais j'espère que cette année sera vraiment propice à enfin pouvoir atteindre mes objectifs, et toujours apprendre pour le bien des loulous. J'espère aussi n'avoir aucun départ supplémentaire, mais ça, c'est plutôt de l'ordre de l'utopie :s 

 

Faire des différences entre les gens, élitisme, méchanceté ou bonne chose ?

Hello =) 

Alors celui là il est dans mes cartons depuis quelques mois, donc mes longues soirées d'hiver, c'est plutôt un bon moment pour le finir.
Il y  a quelque chose qu'on retrouve assez souvent sur le raternet, c'est cette vieille idée qu'on privilégie des gens par rapport à d'autres. Parce qu'on râle gentiment (ou pas) sur Machine qui fait des portées alors que tout le monde a commencé un jour. On dit à Joséphine que ses choix sont carrément moyens alors que Josette fait pareil et qu'on "lui dit rien". On laisse passer des choses à certains, pas à d'autres. Je vais parler à la première personne en disant : je fais des choses que j'estime que tout le monde ne peut pas faire.
Et souvent, on se prend dans la tronche que c'est parce qu'on se "prend pour l'élite" qui aurait le droit de tout faire, ou alors qu'on dit rien parce que "c'est les copines". C'est à dire, des arguments donnés par des gens qui n'ont juste rien compris.


Donc, déjà pour poser les bases, je ne me considère supérieure à personne (enfin si, je me considère supérieure aux gens qui éclatent leurs animaux à coup de marteau ou les attachent au bord de l'autoroute, mais je pense qu'on est énormément à être supérieurs à ce type d'individus). Je ne me considère pas comme ayant plus de droits que mon voisin. Je ne considère que ni moi, ni mes amies ayont des ayants-droits pour faire n'importe quoi.
Autre chose, je n'ai pas TELLEMENT d'amies que ça au sein des éleveuses de rats. Je dirais que mes amies éleveuses se comptent sur les doigts des mains, j'ai en plus quelques personnes que j'apprécie mais que je ne pourrais pas clairement nommer "amies". 
Enfin, il y a des éleveurs que j'estime, et ça peut changer, et je ne serais pas fondamentalement OK avec tous les choix d'un éleveur que j'estime pour la simple raison qu'il est "tel éleveur". Il y a aussi des éleveurs qui m'indifféraient il y a quelques mois et qui maintenant font partie des gens que je suis avec plaisir.

Pourquoi de telles "distinctions" ? 

Rien que le fait de (se) poser la question me fait sourire. Pour moi c'est totalement évident. Ce qui m'étonne grandement, c'est que ça ne le soit pas pour tout le monde. Et ça se résume à quelques concepts totalement basiques.

Prenons un exemple simple (j'aime beaucoup les exemples imagés vous remarquerez, ils sont souvent plus parlants !). Un électricien.
Je ne sais pas vous, mais j'ai pas mal d'autodidactes dans mon entourage. Des personnes qui ont appris à bidouiller des prises, des ordinateurs, à réparer des appareils, à faire installer des trucs divers et variés. Ces gens qui ont appris sur le tas, au fur et à mesure des années, des bouquins potassés, des articles sur le Net. 
Certains ont choisi d'en faire des études, et maintenant ils sont à un niveau plus haut.
La question est ultra simpliste : est-ce que vous laisseriez une personne qui vient juste d'apprendre à réparer une prise installer toute l'électricité dans un immeuble ou vivront des familles ? 
C'est évident que non, n'est ce pas ? 

C'est PAREIL pour les rats, pour l'élevage de rats. Il n'y a pas d'élite, personne n'ayant de droits supérieurs parce qu'il est plus "connu" que les autres. Vous ne le savez sans doute pas, plein d'aigreur envers ces gens à qui on ne "dit jamais rien" mais un éleveur, tout connu qu'il soit, quand il chie dans la colle, ça prend du temps parfois mais ça lui retombe toujours dessus. Toujours, je n'ai jamais vu personne s'en sortir indéfiniment. 

Il y a juste TROIS concepts simples à comprendre (et c'est à la portée de tous) : les connaissances, l'expérience, et les actes.

Les trois vont ensemble, et ce sont eux qui font qu'on va "laisser" un éleveur faire des choix alors qu'on sera plus abrupts avec quelqu'un d'autre. C'est LOIN d'être une histoire de copinage, de préférences, de passe-droit ou que-sais-je qui trotte dans le cerveau des gens, je ne comprends même pas comment ça ne leur vient pas à l'idée que le souci vient UNIQUEMENT de ces trois mots.

Mais BIEN ENTENDU qu'un éleveur qui a 10 ans d'expérience derrière lui est bien plus à même de faire certains choix risqués ! Ce n'est pas en débutant qu'on peut prendre des risques alors qu'on ne sait même pas réellement ce qu'on fait non, ça paraît tellement logique dit comme ça non ? 
C'est aussi con que de vouloir courir alors qu'on a pas appris à marcher.
Débuter, c'est fait pour poser des bases, pour apprendre à gérer des situations normales AVANT de tenter le diable. Sans avoir des bases stables PERSONNE ne peut savoir quoi faire quand il y a quelque chose d'anormal. Et oui, on en est tous passés par là !

- Quand on dit à quelqu'un qu'il met la charrue avant les boeufs parce qu'il démarre la reproduction alors qu'il vient d'avoir ses premiers rats c'est NORMAL. Comment pourra-t-il gérer des ratons, savoir ce qui est normal ou pas, alors qu'il n'a jamais vu de rat malade, jamais eu à accompagner de rat en fin de vie, jamais eu à soigner, jamais appris à reconnaître certains signes ? On apprend avec l'expérience en vivant avec des rats certaines choses qui sont TRES utiles pour la reproduction. J'irais même plus loin : comment sait-il l'importance de sélectionner des rats pour avoir le moins à faire souffrir de rats, si il n'a jamais connu la douleur de voir tomber malade et/ou mourir un rat. C'est très fun de faire des choses quand tout va bien, quand les ratons mignons ont 2 mois et sont en pleine forme. 

- Quand on dit à quelqu'un qui vient de se lancer dans l'élevage depuis 1 ans avec des connaissances ultra basiques (mettons maintenance de base, génétique des couleurs, reconnaitre les types) que non, son choix de repro n'est pas judicieux, parce que certes y'aura de jolis types de ratons, mais qu'il y a par exemple de gros risques de mégacôlon.  On a appris avec les connaissances que ce genre de choix était dangereux. Il y a également des gens qui ont des années d'élevages derrière eux mais des connaissances bien trop basiques (il y a des éleveurs qui ont 20 ans de portées et qui utilisent encore du copeau, ou vont encore se fournir dans les élevages pourris d'Europe de l'Est, qui sont persuadés qu'un rat seul c'est pas si grave,... Je dirais même que ce sont les pires car selon eux leur "durée" prime sur le reste et ils se pensent au dessus de tout...)

- Quand on dit que non, tel éleveur n'est pas à recommander, même si il sait des choses, qu'il a 10 ans d'élevage dans les pattes il n'est pas un exemple à suivre, c'est parce qu'on sait par ses actes que des rats souffrent de ses choix, que rien de bon n'en est tiré pour eux. Il y a des gens qui malheureusement même avec toute l'expérience qu'ils ont, n'arrivent jamais à faire les bons choix, parce qu'ils n'arrivent pas à analyser et à tirer les bonnes conclusions pour leurs choix.

Alors oui, c'est certainement rageant de voir quelqu'un prendre des risques sur une famille pour "tester" les soucis, alors que cette personne a clairement expliqué à une autre que ses choix de repro étaient trop risqués. Mais quand c'est une personne qui a des dizaines de portées sérieuses à son actif et qui sait EXACTEMENT pourquoi il fait ces choix et ce qui va en découdre, il peut se permettre de faire la morale avec un débutant qui ne prend pas ça au sérieux et qui au font ne se doute pas bien des réels enjeux (et pire, ne sera peut-être même plus là quand les soucis vont débuter.

Oui, c'est certainement relou de voir sa copine se faire "tomber dessus" parce qu'elle reproduit des rats trop jeunes alors que telle raterie a repro un mâle à 10 mois. Mais idem, il y a des explications derrière tout ça, ce n'est pas un choix que de faire reproduire un mâle de 10 mois, c'est souvent parce qu'on sait à un instant T que c'est la meilleure option, l'expérience et les connaissances pour faire ce genre de choix, on les a. 

 

Si on réfléchit bien, à chaque fois qu'une embrouille commence et que quelqu'un se fait taper sur les doigts pour un truc borderline, c'est pour au moins une de ces trois raisons : parce qu'il n'a ni expérience, ni connaissances, ni actes. Et au lieu de râler pour défendre la veuve et l'orphelin, il faudrait peut-être se remettre sur les rails, parce que la finalité c'est que ce sont les rats qui trinquent, donc peut-être vaudrait-il mieux encourager ces personnes à faire les choses correctement, pas après pas, acquérir cette expérience et ces connaissances, comme on l'a TOUS fait pour en arriver là. 
Regardez le cheminement des gens à qui vous pensez qu'on "autorise tout". Vous verrez qu'eux, ça fait des années qu'ils emmagasinent des connaissances, qu'ils apprennent encore. Ca fait des années qu'ils agissent, des années qu'ils passent avec les rats et qu'ils font des choses "dans les clous" avant de se permettre de savoir pourquoi et comment prendre des risques.

Ca n'est pas donné à tous de se permettre certaines choses, parce que certains se donnent du temps, et il est bien normal dans ce cas que les débutants ne puissent pas se permettre de faire des choses nécessitant des années de maturité. Et quand une personne a assez de bagages pour savoir réellement ce qu'elle fait, c'est quand même normal qu'elle puisse faire des choses que le premier venu n'a pas les "capacités" de faire, enfin ! Réfléchissez-y la prochaine fois que vous penserez qu'on défend notre "ami" ou une personne "connue", c'est insultant de penser ça de moi, de nous, alors que la vérité est bien différente. C'est insultant de penser que moi, je pense que les autres ne peuvent pas faire pareil que moi "juste parce que je suis moi". J'ai pas pris le melon à ce point là, merci. C'est uniquement, et totalement parce que j'apprends tous les jours depuis presque 10 ans maintenant, que j'ai des rats depuis 16 ans maintenant, et que j'élève des rats "dans les clous" depuis 9 ans. Que je n'ai pas commencé avec les choix que je fais aujourd'hui, parce que je n'avais pas l'expérience pour le voir. Et il est évident que la "moi" d'il y a 10 ans ne POUVAIT pas faire les même choix que la "moi" d'aujourd'hui. Et ça, c'est normal pour tout le monde ;)

Par contre, les choix qu'on peut faire en ayant tous ces critères doivent toujours, dans tous les cas, être correctement argumentés et dans le sens du bien du rat en temps qu'espèce. Si vous ne les comprenez pas, il est de bon ton de vous les expliquer, ou d'avoir un support ou ils sont correctement expliqués. Et si réellement c'est en fait un mauvais choix, personne ne se taira par amitié ou autre chose, il faut aussi le savoir, si on se permet de faire des réflexions aux débutants, les anciens ne devraient jamais avoir de passe-droit en cas de mauvais choix non plus ;)

Une nouvelle année qui commence

Bonjour bonjour à tous ceux qui me lisent ^^ (chéri, les copines :p)

Un petit message pour souhaiter tout d'abord une très bonne année à vous et à tous vos loulous, puis pour donner des nouvelles de mes gnougnous pour ceux que ça intéresse :p 

Ce début d'année est un peu compliqué pour nous, entre les portées qui ne prennent pas, et le souci qu'il y a eu avec Oko (Oko a été saillie par Moka mais a vraiment eu du mal à mettre bas, un raton malformé bloquant le passage, il est mort à la naissance, suivi par deux autres petits, un décédé le lendemain, et un donc on espère qu'il va tenir le coup !). De plus je commence à voir le début de "l'hécatombe" qui m'attend, une grosse partie de mes loulous venant d'atteindre un âge "critique". 

J'ai perdu ma Tauriel il y a peu, et Padmé cette nuit, et c'est particulièrement dur pour moi...

Du coté des choses importantes actuellement, je peux donc dégager : 


La création de mon "service gériatrie" :p 

Hé oui, je me met à redoubler d'efforts pour le confort de mes vieux. Le bas de ma Royale compte à ce jour 4 rates, je vais essayer d'y réintégrer Frigg qui est dans la même tranche d'âge et que donc ça pourrait toucher rapidement. Moins d'accessoires en hauteur pour elles, plus de jouets "bas". Clémentine, Mystère et Nimdrodel auront deux ans ce mois ci (ou début de mois prochain), Frigg et Tyrande auront 20 mois en fin de mois, elles commencent à avoir besoin d'un traitement plus particulier, notamment au niveau du poids : elles ont tendance à maigrir très facilement, donc je me met à leur concocter de "bons petits plats" parfois un peu "trop" gras pour un rat en pleine santé. Elles ont également un apport en vitamines accru, et une surveillance plus importante.

Ragnar commence également à se faire vieux, les "épisodes" violents avec son fils cet été l'ont assez abattu donc il fait beaucoup de "yo-yo" avec son poids. Il aura 2 ans fin février, quand son fils Jolann avec lequel il vit aura 21 mois. Donc, même si Jolann n'en a pas encore besoin (il a plutôt tendance à se porter très très bien) ils ont également droit à un traitement de choix. Je réfléchis à un changement de cage pour moins de hauteur, mais ce n'est pas urgent donc je verrais dans les semaines/mois à venir.

Elwë aura deux ans également dans un mois "tout pile". Il est déjà en moyenne forme depuis quelques semaines, depuis qu'il s'est mis subitement à réclamer des câlins à mon chéri alors que jusque là j'étais le seul humain qui ne lui faisait pas peur. Idem pour lui, un traitement particulier.

 

Surveillance des "3e âge vigoureux" ^^

Oui parce que j'ai aussi des rats ayant passé les fameux 18 mois et qui sont encore assez en forme pour ne pas nécessiter de traitement de faveur :p 

J'ai déjà cité Jolann, qui lui y aura droit parce qu'il vit avec vieux papa, mais qui pète encore le feu comme il y a un an ^^ 

Sköll est également dans ce cas de figure, il soufflera ses deux bougies dans 7 jours tout pile, il est encore beau comme un dieu grec (j'entends par là que lui, les pertes de poids, connaît pas, tout en muscles mon gnougnou !), en pleine forme, alerte et souple, bref aucun souci pour lui.

Les "jeunettes" qui viennent tout juste de passer l'âge "fatidique" également vont très bien. Hormis Tyrande et Frigg qui "m'inquiètent" un peu, il y a Babydoll et Rain, qui ont 19 mois et pétent carrément le feu, la seule différence "notable" étant que Babydoll a tendance à faire du gras (morue !). Nordlys quand à elle n'a que 15 mois, elle se remet pas mal de sa maladie et a encore une pèche d'enfer !

 

Du coté des "petits jeunes" :)

Pas mal de loulous viennent d'avoir un an ou les auront ce mois ci, ou dans les deux mois à venir (en mars :p) : Butter et Judas les ont fêtés le 2 Janvier, Groot et Morgenstern le 08 décembre, Skyrim le 21 janvier, Moka le 1er décembre. Azeroth, Evan, Sven, Kalimdor, et Siggy souffleront leur première bougie en mars. Déjà, que le temps passe vite ! Ils se portent tous comme des charmes (heureusement, ils sont encore bien jeunes !) et prennent un peu de gras pour certains (regarde vers Moka et Sven). Pas de mesures particulières pour eux, juste une obligation d'aller très bien cette années dites donc !

Du coté des petites dernièrs, Pipi fêtera ses 1 an en Avril, Mumu en août et Ava en septembre, elles ont encore le temps de profiter de leur jeunesse :p 
Ava du haut de ses 4 mois a dépassé les 250 grammes (elle en fait 270), je m'attends à une rate assez grande et musclée, elle en prend le chemin ^^ 

 Elles sont encore toutes petites, ce sont mes bébés :p 

 

De nouveaux projets ?? :D

Les récents événements ont tout de même mis assez à mal notre projet commun avec Coc0w. Nous réfléchissons actuellement beaucoup à ce que nous pouvons faire dans l'avenir, et après en avoir parlé aux copinettes, il s'avère que pourquoi pas, la naissance d'un projet commun entre 6, 7, peut être 8 personnes pourraient voir le jour ;) 

Ici dans le Sud-Ouest, une troisième personne pourrait d'ailleurs nous être fort utile ! Si vous voulez participer à un chouette projet sur du long terme, n'hésitez pas ^^ 

Bref, du nouveau avec de l'ancien (mes projets ne changent pas, ils prennent juste une tournure "plus vaste" haha), de l'amitié et des ratons, que du bonheur ;)

Le bilan de l'automne

Bonjour bonjour !

Des petites nouvelles de mes monstres sanguinaires à longues dents, parce que ça faisait longtemps ! 

Tout d'abord les mauvaises nouvelles, cet été a été assez difficile pour moi, ma troupe commence à être vieillissante et j'ai bien peur que les départs ne s'enchainent encore :'(


J'ai perdu mon Jäger début Juillet , il allait avoir deux ans et a fait probablement un AVC, il a passé plusieurs jours à se battre, on s'est battus ensemble d'ailleurs, à coup de Nutrigel, de bouillottes, de gros câlins et de bisous, mais il a fini par partir, et au vu des derniers jours qu'il a passé ça a été dur à accepter pour moi, je pensais vraiment qu'il allait s'en sortir.
Puis, fin Juillet, c'est mon vieux Charbon, à l'âge honorable de 34 mois, qui a rejoint les valkyries comme un grand guerrier qu'il était. Il est venu me dire au revoir avant de partir, et ça a été très fort à vivre. Je m'y étais beaucoup attachée depuis son arrivée à la maison, et sa présence me manque encore aujourd'hui.
Deux jours après mon soleil orange, mon vieil Amräs l'a suivi, à l'âge de 21 mois seulement. Il déclinait depuis plusieurs semaines, et il faisait un peu peur à voir sur la fin, il ne se servait plus de son train arrière, il maigrissait à vue d'oeil, et je le nourrissais à la main tous les jours avec des petits pots entre autres. Il gardait l'envie de vivre tout de même, il avait encore l'oeil vif et sa bouille de raton rigolo, c'est très dur de les voir décliner comme ça sans rien pouvoir y faire.
Et enfin Papuche, ma Papoushka, la Papoushkine première reine des Papoush de Russie, mon flocon blanc est parti à l'âge de 29 mois. Je n'étais même pas là pour lui dire au revoir alors j'avoue que j'ai encore un peu de mal à réaliser, j'ai l'impression qu'elle va revenir tout simplement :'( 

Fin Juin, j'ai "envoyé" en covoiturage ma belle Nordlys chez kisa vers Dijon. C'était un peu pour la saillie de la "dernière chance" avec Tipiak, le dernier frère de la famille de mon Vynny encore en bonne santé. Deux semaines plus tard, kisa a du emmener la Nouille en urgence chez le vétérinaire, elle présentait des symptômes inquiétants : tête penchée, perte d'équilibre, désoriantation,... Le vétérinaire a exclu l'AVC, pour lui il s'agissait d'une encéphalite parasitaire. Elle a donc été sous traitement, son état s'est un peu amélioré. Elle a vu un deuxième vétérinaire, qui a dit que ce serait plutôt inflammatoire et a prolongé le traitement. 
Elle est revenue à la maison le 21 septembre, elle est en forme même si elle garde la tête penchée et quelques soucis d'équilibre et d'orientation parfois, principalement quand elle est excitée.

Par contre, les retrouvailles entre Nordlys et Rain ont été super touchantes, elles se sont fait des léchouilles à gogo, et elles ne se quittent plus, et ça, ça fait super plaisir ! 

 

Bon, les mauvaises nouvelles sont loin (j'espère !) maintenant au niveau des mois-nniversaires :

Tauriel ma doyenne vient d'avoir 23 mois, ses enfants (Mystère, Nimh, Elwë ici, Aïzéa chez erorua) vont avoir 20 mois. Tout le monde se pépérise doucement, ça se calme, et Tauriel est une mamie très très sage et réfléchie, elle mène son petit monde =) 
Clémentine et Padmé (ainsi que Wilmot et Madiba ^^) ont fêté leurs 20 mois, Padmé devient une petite mamie plus encline aux dodos également, mais Clem est toujours une petite pile électrique, je me demande quand elle finira par se calmer ! 

Ragnar vient d'avoir 19 mois, il est ééépuisant, il cherche constamment à se faufiler pour venir me voir, si j'ouvre la cage, il faut qu'il sorte sinon ça ne va pas :p 
Ses enfants Tyrande, Crok, Grimm, Nenya et Oxana, Jolann, Frigg et Alighieri, ont fêté leurs 16 mois.

Sköll mon bébé mammouth vient d'avoir 20 mois. Il a été très très affecté par la perte de son copinou, il m'a fait un peu peur. C'est un rat très sensible, qui est resté un éternel raton dans sa tête. Depuis il va mieux, avec beaucoup d'attention de ma part tout va bien, même si il aime bien son petit confort.

Rain et Baby les deux fausses jumelles vont avoir 16 mois dans deux jours, Rain est entrée en phase "j'aime les câlins" après une période "méga pouffiasse" et ça me va très bien ! Baby est égale à elle même, toujours parfaite (et avec un gros boule wesh !)

Nordlys ma grosse nouille d'amour a eu son "grand" anniversaire, ses un an, le 25. Je prie pour qu'elle reste avec moi le plus longtemps possible, mon bout de nuage. Le jour de son retour j'ai eu droit au plus gros câlin du monde, blottie dans mon cou, je n'aime pas faire d'anthropomorphisme mais je crois qu'elle était contente de me revoir :') 

Groot et Morgenstern vont avoir 10 mois dans quelques jours, pas de changements notables, Morgen est assez timide mais le Grou a pris confiance et il est Grou, tout simplement ! 

Butter et Judas les jumeaux de la connerie vont avoir 9 mois (mon Dieu, déjà !), ils sont toujours aussi neuneus, courageux mais pas téméraires. Butter est toujours plus proche de moi que son frère qui aime bien s'isoler, même de son groupe. 

Azeroth sweet heart va avoir 7 mois, c'est vraiment un ratou fantastique, gentil avec tout le monde, curieux, ultra humanophile, enfin bref je ne lui vois pas de défaut <3

Sighild ma princesse va également avoir 7 mois, elle est à l'image de sa mère, avec une pincée de malice en plus, très joueuse et un peu chipie parfois, elle a gardé sa bouille de bébé rat. C'est mon trésor.

La fratrie Duracell (Kali, Evann et Sven) va avoir 7 mois aussi. Kali devient de plus en plus proche de moi, même si elle reste montée sur ressort, toujours à l'affut d'une connerie. Contrairement à ses frères, elle n'a peur de rien ! Eux deux sont de vrais froussards comme pas possible. Ils détestent être attrapés, par contre ils adorent monter d'eux même sur moi, ils se sentent très en sécurité juchés sur mon épaule (surtout Sven). Evan a tendance à devenir un peu dominant, à confirmer avec le temps. Par contre ce sont tous de sacrés chieurs "nooon ouais la salade bof" "quoi, de la compote de pomme bio qui t'a coûté cher ? Non, sans façon, merci" -_______-

Moka le "petit" dernier aura 10 mois le 1er, il est TRES équilibré et calme, c'est un maître zen, je l'appelle Bouddha d'ailleurs. Il se fiche éperduement des soucis de la vie, il mange, il dort, le reste n'est que vanités :p

Pipi mon pipi d'amour a eu 5 mois. Pipi c'est... Pfiou. C'est une grande histoire d'amour qui commence entre elle et moi. Elle est parfaite, elle est douce, elle est joueuse, elle est facétieuse, la bestah de Siggy-puce, parfois éreintante à courir partout et à vouloir être LA toujours LA devant toi mamaaan tu me vois je suis lààààà (ouiii Pipi ouiii je sais). Cette rate du haut de ses 200 et quelques grammes, c'est un monde.

Et enfin, Kimahri va avoir 11 mois prochainement. Il m'inquiète un peu, il est en très petite forme ces temps-ci, alors je pense qu'il va aller voir super-véto si ça continue dans ce sens là. Il a eu une période très con ou il était un peu mauvais avec ses copains, j'ai cru qu'un d'entre eux lui avait mis une rouste en retour mais à priori ce n'est pas ça, j'espère que ça va passer. Skyrim quand à lui a eu 8 mois, il a toujours une classe et une prestance monstrueuse, il y a une intensité dans son regard... Je suis amoureuse de ce loulou !

 

Voilà voilà pour les petites nouvelles, normalement le mois prochain, une petite nouvelle devrait arriver, nous sommes encore en réflexion sur son prénom... Elle devrait être normalement ma dernière adoption externe avant très longtemps, à moins d'un impératif.

Bon allez, je retourne prendre mon bain de rats ! Bonne journée/soirée ! 

 

Parce qu'il n'y a pas que les rats qui font mal en partant

Hello,

Alors j'ai longuement hésité à en parler ici, parce que bon je me disais que c'était pas tout à fait le lieu.
Puis en fait si.

Elle faisait partie de la famille, au même titre que les rats, elle a passé 3 ans et demi à mes cotés, il est impensable que je n'écrive pas un petit quelque chose pour dire à tout le monde à quel point elle était extraordinaire. 

 

Lapine

Je m'en souviens encore, la première fois que je l'ai vue. Je travaillais à l'époque en animalerie, et on venait de recevoir un lot de petits lapins béliers, pas tout à fait sevrés, comme très souvent, je râlais encore sur le fait qu'ils étaient trop petits. Il y avait une dizaine de petits lapins dont deux déjà grands, et les autres gros comme ma main et pas en chouette forme.
Quand le premier est mort, j'ai décidé de les isoler pour qu'ils reprennent des forces, veiller sur eux. Puis un deuxième est parti. J'ai commencé à m'inquiéter, et j'ai appelé le véto. Il est venu très vite, il m'a dit qu'ils avaient la coccidiose, il m'a donné un traitement à leur administrer mais m'a dit qu'à cet âge il y avait peu d'espoir. J'ai senti mon coeur se serrer, très fort. Et pourtant j'ai tenté, je leur ai donné leur médicament, je leur ai mis une lampe chauffante, j'allais les nourrir à la seringue, leur donner à boire, même pendant la pause de midi. Et pourtant ça a été très vite, en 6 jours il ne restait que deux petits lapins, et puis un seul, j'avais fini par me dire que c'était foutu, que j'allais arriver et la voir étendue là, j'avais fini par me blinder, me dire que c'était "la vie", que j'arriverais à rien. 

Et je m'en rappelle, comme si c'était hier, alors que j'avais passé la veille à lui donner à manger comme je pouvais, toute faible et maigre qu'elle était, j'étais rentrée chez moi persuadée qu'elle serait morte le lendemain, elle qui n'arrivait même plus à se lever.

Et ce matin, elle était debout, fièrement campée sur ses petites pattes fragiles, à attendre mon arrivée. J'ai eu envie qu'elle vive, autant qu'elle se battait contre la mort.

Puis, elle a été sauvée. Puis, il a fallu la faire grossir, elle qui faisait la moitié de la taille d'un lapin de son âge. Elle avait déjà passé 6 mois quand elle a commencé à ressembler à un lapin. Je lui disais qu'il fallait qu'elle continue de grossir, comme ça je pourrais la manger, vu qu'elle avait l'air aussi appétissante qu'une brioche. Brioche, c'était son petit nom, celui qu'elle ne reconnaissait pas mais que j'aimais dire, elle me léchait les doigts quand je lui parlais.

Et elle a eu un rhume, elle ne pouvait pas encore être vendue, puis est-ce que j'avais vraiment envie qu'on la vende ? Cette petite chose dont le regard s'accrochait à moi dès que j'arrivais ? Mais non, non, j'avais dit jamais de lapin, j'aime pas les lapins, c'est bête et puis ça sent mauvais un lapin, puis bon j'ai pas la place pour encore un animal, elle sera plus heureuse ailleurs. 

Mais après plus d'un an passés là, qui en voudrait ? 

Et un jour, c'était un samedi, il faisait une chaleur pas possible, je finissais le travail à 18h et j'avais hâte de partir. Je nettoyais les cages et j'avais laissé la petite Brioche plus si petite que ça dans un parc. Je revois encore mon collègue arriver et me dire "il est ou le lapin", moi répondre "bah dans le parc", et cette phrase "bah non il y est pas !".
Je me rappelle comme on t'as cherchée, pour finir par te trouver derrère un meuble, en train de bouffer de la mort aux rats... Le museau tout bleu, j'ai pas pu m'empêcher de sourire devant ton air béat. Puis j'ai paniqué, et j'ai appelé ma super vétérinaire, qui m'a dit de passer en sortant du travail.
J'étais confiante, on allait te soigner.
Et mon humeur a basculé, quand mon collègue a du partir pour une installation, il fallait que je reste jusque 19h, je me souviens comme si c'était hier avoir mendié un départ plus tôt parce que "le lapin a mangé de la mort aux rats et il va mourir si j'attends", des larmes dans la voix et l'espoir de pouvoir y changer quelque chose. Je me souviens d'avoir bredouillé un "ok" quand on m'a répondu que des lapins, y'en avait plein, et que c'était pas si grave un lapin en moins. Je me souviens avoir été pleurer dans ta fourrure en me disant que merde tu pouvais pas mourir, et que putain je voulais pas de lapin, je voulais juste toi.

20140805 200623

Puis, à 19h, je t'ai payée, je t'ai embarquée avec moi, dans ta boite de transport, j'ai téléphoné à la vétérinaire et j'ai demandé quand elle fermait le cabinet, quand elle a dit "maintenant", j'ai pleuré, je lui ai demandé de rester, que je paierais le tarif de garde, que j'étais à pieds mais que j'arrivais, qu'il fallait qu'elle attende. Je me rappelle encore comme j'ai eu envie d'ériger un autel à son nom quand elle m'a dit calmement "ne vous inquiétez pas, je vous attends, prenez votre temps, c'est pas grave, je pars pas". 
3km en plein soleil, avec un lapin dans une boite à bout de bras. Un coup de klaxon, mon chauffeur de bus d'amour qui a fini son service, qui me voit galérer, qui me dit "bouge pas, je vais te déposer au plus près avant de rentrer au dépot". Ces moments ou on saisit le sens profond du mot "reconnaissance". 
L'arrivée chez la véto, un peu paniquée un peu soulagée, avec ma lapine têtue au bout du bras. Le traitement, la vétérinaire qui rigole, qui me dit "elle a vraiment envie de mourir sans faire exprès cette lapine". La véto qui m'engueule quand je lui donne ton nom, parce que Brioche, c'est pas assez original, faut pas déconner, je l'ai habituée à mieux.

Le retour à la maison, l'instant précis ou je réalise que putain j'ai un lapin.

La recherche d'un prénom rigolo pour une lapine noire sucidaire, le 11 mai 2013 Lauriane qui propose "Mercredi Addams". Tu es baptisée.

20140805 203042

Je ne me doutais pas que c'était le début de mois, d'années de bonheur avec toi, à te voir faire des bonds de cabri au milieu du salon, à sentir ta petite tête me pousser quand tu voulais un câlin, à rire de tes conneries, bon parfois un peu moins quand tu me bousillais un truc auquel je tenais, je te menaçais de te manger à Noël, et puis du te dressais sur tes pattounes, avec tes oreilles trop mignonnes, ton petit nez, tes grands yeux, et je te pardonnais tout. Je t'aurais donné un rein, un poumon si il avait fallu. 
Je riais aux éclats quand tu jouais avec ton copain chat-Spock, quand je te voyais lui courir après, et lui te courir après, dans vos jeux endiablés.
J'ai été émue quand je t'ai sortie pour la première fois dans l'herbe, que je t'ai vue courir dans la nature, manger toute cette herbe bien grasse, ces pissenlits dont tu raffolais, t'affaler à l'ombre et dormir des heures durant.
Je réfléchissais à des plans monumentaux pour te faire un gigantesque enclos protégé de tout, avec des jouets pour lapin dont tu te serais complètement moquée, de l'herbe verte à foison, des moments en ta compagnie des années durant. 

C'est la dernière fois que je raconte ton histoire, parce que tu n'es plus là. Tu es partie comme tu as toujours vécu, comme je t'ai sauvée la première fois, dans mes bras, sous mes yeux. Et cette fois ci je n'ai rien pu faire. Je pouvais te protéger de tout, sauf de ce qu'il y avait dans ta tête et si tu savais comme je m'en veux de n'avoir rien pu faire, ce sentiment d'impuissance est tellement, tellement affreux.
J'en veux à tous ces gens qui reproduisent des lapins porteurs de tares, et pour autant je m'en fous, je ne voudrais pas un autre lapin. Je voulais juste toi, et t'es plus là, et j'ai beau le souhaiter très fort, j'ai beau hurler, tu ne reviendras pas, je n'aurais plus jamais ma Mercredi avec moi. Et jamais aucun autre lapin ne sera toi, jamais je ne te retrouverais au hasard sur une annonce, c'est fini. 

Merci ma Creudie, merci pour ces 3 ans et demi passés dans ma vie, je ne regretterais jamais ce coup de foudre, cette connerie de t'avoir prise avec moi, tu étais la lapine la plus parfaite du monde, la seule et l'unique qui faisait battre mon coeur, j'espère que tu bondis heureuse dans des champs de pissenlit, et que toi non plus tu m'oublieras pas, parce que ça fait un mois que t'es partie et j'ai toujours aussi mal, et tu me manques.

J'ai le coeur en petits morceaux encore une fois, tu en as emporté un bout avec toi. Je t'aime et je t'aimerais toujours.

Image hébergée par servimg.com

 

Les nouvelles du printemps, clap deuxième huhu

Hello !

Oui bon dans un mois c'est l'été, mais on est toujours au printemps que je sache ! 

Cage de la famille royale (oui oui) : 

Les bébés de Charbon et Rain ont tous rejoint une famille définitive, ils ont bientôt 5 mois déjà, que le temps passe vite ! A la pesée du jour, les jumeaux Butter et Judas faisaient 305 grammes, de vraies fillettes, alors que leur frère Coke est si musclé ! :p 
Butter se "chamallowise" (siiii ça doit exister quelque part ce mot), il devient mouuuuu en main, il creucreute dans le cou, il se laisse papouiller le bidou-tachouille, bref, il devient ultra cool (même si l'attrapper dans la cage ça reste pas trop son grand kif).

Charbon quand à lui continue à pépériser, il est passé sous la barre des 400 grammes alors il est gâté pour ne pas perdre trop de poids, il a un peu de mal au niveau du train arrière mais il gambade toujours comme un jeunôt, il met toujours un point d'honneur à accourir vers moi quand j'arrive. En sortie il passe cependant plus de temps à dormir sous la couette qu'à gambader, mais à 27 mois, on lui pardonne tout !

Du coté des "faux jumeaux maléfiques" Kimahry et Skyrim, c'est toujours un peu la guéguerre pour savoir kikiéleplusfort, et c'est Skyrim qui prend le dessus désormais :p Avec ses 406 grammes pour 4 mois, monsieur Montrou-rat est pourtant de plus en plus gentil, il adore faire des léchouilles et il est beau comme un camion !

Kimahri quand à lui fait 390 grammes pour presque 7 mois, il restera un petit gabarit je pense. Légèrement frustré de se faire dominer par le "petit" Skyrim, il devient un peu boudeur, mais reste un mignon rat très câlin et délicat avec moi, et toujours avec "papa Charbon".

Les deux derniers de la famille, Sven et Knut (presque 3 mois), font respectivement 205 et 177 grammes. Sven le plus dodu est encore en mode savonette, et Knut se détend beaucoup quand à lui, il devient plus calme, et je suis étonnée de sa grande curiosité : il est toujours l'un des premiers à venir me voir, alors que Svenny reste en retrait et préfère l'observation pour le moment =) 
Knut est le dernier de la portée de Charbon et Nordlys, tous les autres ont également rejoint leur famille ! Lui il rencontrera sa maman le dernier jour de mai ! 

Et le petit dernier de la cage, Azeroth, fait 208 grammes pour ses presque 3 mois également. Azeroth est fondamentalement GENTIL, il est toujours SUR moi à réclamer un câlin, une caresse, à me laver la main ou à inspecter mes doigts. Ce raton est adorable, simplement ^^ 

Royale partie haute :

Babydoll, qui aura un an dans quelques jours, est toujours ma bébounou d'amour, avec ses grosses fesses et ses 385 grammes ! Elle reste toujours ma Bébou, avec ses câlins, ses léchouilles, son caractére parfait et sa gentillesse extrême !

Rain (bientôt un an) et Nordlys (8 mois) quand à elles ne se quittent plus, la toute blanche et la toute noire, partenaires de connerie pour le meilleur et surtout le pire (grou). Elles me rendent folle à se carapater tout le temps pour se planquer à des endroits inaccessibles ou du coup je m'inquiéte. C'est mon banc de sardines à moi, parce que les morues c'était déjà pris ! 

Les deux pitchounes, Siggy et Kalimdor, ont bientôt 3 mois, Kali fait 170 grammes et ma Siggy fait 100 grammes tout rond ! Son petit nez commence à peine à foncer, et elle est si parfaite, si jolie, si gentille, ce petit bout de raton est un petit joyau ! Elle part sur les traces de sa mère au niveau du caractère, et elle est sage comme une image.
Kali est plus affirmée, très curieuse elle est assez têtue, c'est une mini-Nordlys en plus "molle" quand même, elle a un peu pris sur papa ^^ 


Royale partie basse :

Le gang des morues ! Tauriel 19 mois, mère de Nimrodel et Mystère, presque 16 mois, qui sont les demi soeurs via papa de Clem et Padmé (16 mois hier), avec leur copine Tyrande, qui elle fête ses 1 an aujourd'hui ! 
Alors que Tauriel se calme avec l'âge, les petites morues restent... Bah des morues ! Padmé est TOUJOURS barrée, je ne sait absolument pas comment elle fait pour que je ne la remarque jamais se faufiler alors que je câline une autre, et au moment de compter il m'en manque toujours deux : elle qui est barrée dans la pièce, et Tyrande qui est planquée quelque part x) Tyty est très très discrète, elle est dominée dans la cage et on la voit peu. Sinon elles sont toutes en pleine forme, et ce sont de jolies filles toutes avec un caractère bien affirmé :p 

Papuche et Frigg :

Papuche, 26 mois, accepte (heureusement pour moi) de nouveau une rate, ce qui tombe très bien car Frigg (un an) a perdu sa copine le mois dernier. Je dirais qu'elles se tolèrent plus qu'elles ne s'apprécient, elles ont un caractère assez spécial l'une et l'autre. Cependant tout se passe bien, ce qui m'évite des arrachages de cheveux parce que "mais vous allez vous aimer, oui ?".

Les zoranges : 

Amräs, 19 mois, est toujours un sacré emmerdeur qui victimise un peu le pauvre Sköll, 15 mois. J'espère qu'il va se détendre avec l'âge car j'aimerais intégrer avec eux un fils de Sköll qui devrait naître en octobre, pour ne pas que Sköll se retrouve seul au départ d'Amräs, lui qui a très peur des rats "plus grands" (enfin qu'il croit plus grand, dans sa tête de raton -_-). Ils ont trouvé leur rythme en vieux couple grincheux, et Sköll est de plus en plus proche de moi avec l'âge, ce que j'apprécie forcément beaucoup.

Les roudoudoux : 

Le papa, Ragnar (15 mois) et ses deux fils Crok et Jolann (un an), qui sont ENFIN sortis de leur crise d'ado à la con, parce que ça n'a pas été de tout repos pour eux, la castagne ça y a été, sous les yeux blasés du Ragnar qui, avec son flegme habituel, n'a pas bougé le petit doigts, sauf pour défendre SON sputnik des assauts des petits jeunes. Faites des gosses !
Ils ont eu le droit à une cage toute neuve le mois dernier : une Freddy ^^

Les sauvageons : 

Par miracle, Elwë (presque 16 mois) se calme énormément, il se laisse désormais attrapper, papouiller, enfin un rat tout ce qu'il y a de plus normal, et je n'y croyais plus, car tout le caractère distribué à ses soeurs à la naissance ben on lui avait pris à lui x) 
Jäger (22 mois) reste par contre un sacré caractériel malgré son âge, et vire ogre au niveau de l'appétit :p 

 

Voilà pour les petites nouvelles des loulous, bientôt je vais annoncer les deux prochaines portées, en espérant que tout fonctionne ! 

A la fin du mois, une petite nouvelle à paraboles rejoindra les rangs, et ensuite normalement plus d'adoptions externes pour moi :3

 

Les nouvelles du printemps :D

Bonjour bonjour !

Pas mal de temps que je n'avais pas posté des nouvelles des loulous, depuis le départ de ma Franck exactement. 
2015 aura très mal débuté pour moi, ma douce Auriel est décédée d'une septicémie début janvier, et j'ai également perdu mon Johnny, mon amour, mon doudou, mi janvier.
Il est des rats comme ça qu'on oubliera jamais, il est parti rejoindre ma belle Franckie d'amour, j'espère qu'il lui dira combien elle me manque et qu'il sait comme son départ a creusé mon coeur à son tour.

Du coté des nouvelles "médicales", Tauriel a fait une cystite à peu près dans le même temps, qui a très bien guérie, et Papuche a déclaré une masse dans l'abdomen début février. Comme la masse a grossi très vite et que Papuche était en pleine forme, je n'ai pas hésité et elle a été opérée de suite. Il s'agissait en fait d'un ganglion qui était devenu énorme (environ 2cm de diamètre), donc elle reste sous surveilance pour voir si ça ne cache pas autre chose (tumeur par exemple -_-). Elle m'a fait très très peur le soir de l'opération, elle a eu beauuuucoup de mal à se remettre de l'anesthésie, j'ai donc passé la moitié de la nuit à la veiller, elle dormait sur moi, je la réveillais toutes les 1/2h environ pour qu'elle ne perde pas conscience (ce qui est arrivé 2 ou 3 fois ><), pour lui donner des choses très riches à manger et voir si tout allait bien. Quand j'ai vu que ça allait mieux, je suis allée me coucher, pour me faire réveiller brusquement par mon chéri 6h après  : Papuche avait mangé tous ses points de suture externes \o/ sachant que mon véto est à 40mn (aller) de chez moi, ce fut un samedi matin fort animé ! 
Tout est bien qui finit bien, Papuche a eu 6 agrafes qu'elle n'a pas touché avant que tout soit cicatrisé (même si ça nous a valu des nuits de veille alternée ><), elle s'est très bien remise, elle a toujours son petit caractère, même si ces "épreuves" nous ont beaucoup rapprochées, on passe beaucoup de temps "câlins" toutes les deux. Elle aura donc 2 ans en mars, ma petite mamie ! 

Pour le reste, mes morues de mistinguettes ont eu la bonne idée de rendre leur "papa" fou : le seul week end ou je suis partie sans lui, il m'appelle en panique pour m'informer que toutes les filles ont pris la poudre d'escampette : elles ont pratiqué une aération dans le bac de la furet XL -_- 
J'ai du rentrer un peu en catastrophe pour monter la Royale qui attendait un petit coup de frais xD
Bref, elles sont désormais dans leur graaaaaande cage, elles ont l'air d'apprécier ^^

J'ai isolé Frigg et Andariel, qui ne supportent pas duuuu tout les grandes cages : terrées dans un coin, elles sont paniquées, ne supportent pas que je les touche, ne supportent pas les autres rates, se nourrissent peu, bref, elles sont malheureuses et c'est quelque chose qui me déplaît fortement. J'ai perdu Auriel a cause de ça, et j'ai appris de cette erreur, je n'allais pas recommencer. C'est un comportement que je retrouve souvent chez des rats qui ont passé leur vie dans des endroits très petits : Andariel a vécu dans une cage sans étages et Frigg est née et a grandi dans une cage en verre de 30cm*30cm.
Bref, je leur ai donc aménagé juste pour elles une de mes cages de quarantaine, qui est assez petite sans être ridicule, donc elles y ont BEAUCOUP de cachettes, et je vois bien la différence : plus curieuses, elles sont plus épanouies, viennent me voir (ce qui était impossible avant) et surtout : elles ont bien repris du poil de la bête ! 

Babydoll et Nordlys, si tout va bien, devraient être mamans courant mars, je croise les doigts ! Elles sont parfaites, surtout Baby, la rate de rêve ! Rain quand à elle revit sans ses 13 sangsues collées à ses mamelles (elle a mis bas le 2 janvier, ses petits ont quasi tous rejoint leur famille ^^), elle a retrouvé son caractère de bêcheuse, sans l'once d'agressivité apparue aux premiers jours de ses petits (le doigt de mon chéri s'en souviendra longtemps :p). Pour le moment, restent avec elle la petite Mephisto, qui ira rejoindre erorua dès que possible (courant mars à priori) et la petite Jackie, qui elle rejoindra normalement sa maman ce week end !

J'ai enfin terminé l'aménagement de leur pièce, ils ont donc leur commode personnelle (merci papi qui leur a retapé !) dans laquelle je range tout ce qui est utile : biberons en rab', médicaments, hamacs propres,... 
Prochaine étape : l'aménagement du coin sorties, qui pour le moment se font "à l'arrache" autour des cages, c'est un peu l'enfer pour les rentrer quand ils sont coincés derrière la cage des copains ou sous la commode -_- 

Du coup j'ai retrouvé dans mes cartons estampillés "affaires des loulous" des friandises d'animalerie qu'on m'avait données (je ne suis pas très très fan de ce genre là, je préfère des fruits et légumes frais ou des compotes/petits pots bios). J'ai décidé ce soir de leur en faire profiter :p 
Amräs qui est de plus en plus bougon ces derniers temps ne s'est pas fait prier, pendant que son copain Sköll me regardait d'un oeil de mort de faim :p. Je donne donc la friandise à Sköll, qui entreprend de descendre la grille avec la friandise en bouche. Arrivé à mi-parcours, il s'est arrêté, a eu l'air de réfléchir, de "goûter" ce qu'il avait dans la bouche. Puis, il m'a regardé... Et me l'a littéralement crachée dessus à travers les barreaux, avec ce regard accablant du rat qui se demande pourquoi j'ai voulu l'empoisonner, qu'est ce que c'est que ce truc dégueulasse, et ou est donc SON morceau de fruit, mais enfin ? J'ai essayé une dizaine de fois de lui redonner, impossible xD il sentait la friandise, puis reculait son nez d'un air dégoûté "mais je vais pas manger ça enfin, mais qu'est ce que c'est que cette plaisanterie ?". Mon petit prince ! 
Jäger et Elwë quand à eux ben égaux à eux même : leur donner la friandise du bout des doigts sous peine de se faire bouffer une phalange avec : on ne rigole pas avec la boustifaille ! 
Dans la cage des "doudous-moutons" (Ragnar/Hugh/Jolann/Crok-Moo), tous les 4 sont strictement identiques : on saisit du bouuuut des dents, délicatement, et on attend que maman lâche, faudrait pas la blesser, c'est notre maman après tout ! <3

Ils m'ont fait un vilain coup récemment d'ailleurs : Jojo et le Crok sont en pleine ébullition d'hormones (c'est l'âge, que voulez vous :p). Donc quand Hugh est revenu de saillie avec l'odeur de la femelle en chaleur sur lui, ces deux petits princes n'ont pas DU TOUT apprécié la blague (et nous, pourquoi on a pas droit à la fille nous ?) et ont commencé à faire les kékés face à un Hugh en mode bonhomme (bah oui, déjà en temps normal il ne faut pas embêter monsieur, mais en plus LA il avait eu la fille). Ragnar le pauvre loulou a eu la bonne idée de se mettre au milieu, avec son habituel "hééé vous battez pas les copinous, on est potes", sauf que mauvais endroit, mauvais moment, il s'est pris un mauvais coup de dents... Dans l'oreille -_- oui oui, dans... J'ai été alertée par des cris de gorets, j'ai monté l'escalier 4 à 4, pensant trouver au moins un rat éventré vu le bruit. J'ai "juste" eu droit à un Ragnar traumatisé qui a grimpé aussi vite que possible mon bras pour se réfugier dans mon  cou (et EVIDEMMENT j'avais une veste blanche, et son oreille pissait le sang). Il me regardait d'un air de dire "aaaaaaaah mamaaaaaaan je saigne je vais mouriiiiiiiiir", je l'ai donc désinfecté "ahhhhhhhhhhhhh noooooooooon ça piiiiiiiiiiiiiiique je vais mouriiiiiiiiiiiiiiir" et en 5 minutes il n'y avait plus rien. Sauf un Ragnar qui refusait de quitter mon cou, drapé dans toute sa dignité. Dois-je rappeler que ce rat porte le prénom d'un grand guerrier viking ? ><
Bref, je les ai séparés quelques heures, puis j'ai tenté une réintégration, la mort dans l'âme, le coeur battant, et... Ils dorment tous en tas dans le hamac -_- sale gosses.

Quand aux doudous-doux, Charbon commence à montrer quelques signes de fatigue : il dort beaucoup, il est très calme. Il accepte les friandises avec fougue par contre, la bouffe c'est important m'sieur dames ! Il arrive toujours à grimper en haut de la Jenny KD pour aller dormir dans le sputnik.
La semaine prochaine je pense que nous irons faire un petit check-up gériatrique chez le véto quand même pour s'assurer que tout va bien ^^
Kimahri est l'ombre de Charbon. Littéralement. Ou Charbon est, Kimahri est. Il le suit comme si sa vie en dépendait, c'est papa quoi. On se rappelle avec émotion de ce petit bout de 60 grammes qui faisait à peine la taille de la tête du papé, bébé a bien grandi, il fait maintenant la moitié de la taille de son grand protecteur =) 
C'est un petit malin, qui a toujours droit à plusieurs friandises : il part, planque le bon-truc-qui-se-mange et revient tout paniqué "mamaaaan j'ai perduuu donne un autres s'il te plaiiiit" :p 
Butter mon bébé est la petite victime de la cage, le petit Caliméro. Lui, il se fait toujours voler ses graines par les autres, et après il vient cafter auprès de maman "maman Matthieu il a été méchant avec moiiii" ou bouder dans son coin ^^
Judas quand à lui est un petit loulou curieux et joueur, qui en fait voir de toutes les couleurs à Charbon, en lui tirant l'oreille, la queue, la patte... ^^
Et Matthieu, qui recherche sa famille, est un sacré coquin voleur, qui passe son temps à embêter Butter et à voler la nourriture aux autres. Ce n'est pas intéressant si je lui donne, seulement si il le prend aux autres x)

Voilà pour les nouvelles des loulous, j'espère pouvoir dire le mois prochain que tout va bien encore une fois :D

Reconnaître une "bonne" raterie, Partie 1

Petites pistes pour savoir reconnaître une « bonne » raterie.
Partie 1 (et ça sera déjà très long :p)

Bonjour bonjour !


Aujourd'hui, j'avais envie de vous parler de quelque chose qui me tient à cœur : on me dis souvent « oui mais je ne savais pas que c'était comme ça », « oui mais quand on débute on ne sait pas à qui se fier », quand je remarque qu'une personne a fait un très mauvais choix d'adoption.

Je voulais donc partager avec vous quelques astuces que nous utilisons, avec l'expérience des années, la logique et un peu de bon sens, pour reconnaître une raterie foireuse d'une personne sérieuse.

Attention, je considère ici toute personne faisant des portées voulues comme raterie, j'y reviendrais dans un prochain article, mais j'estime que faire naître des rats est tout aussi important quand on se donne le nom de raterie, que quand on ne le fait pas. La finalité est la même : on devient responsable de vies.

Pour entrer dans le vif du sujet, je pense à titre personnel que l'on doit analyser ça en 3 phases distinctes : la personne, le possesseur de rats, et l'éleveur. Ces trois entités distinctes n'en forment qu'une seule, elles ne peuvent pas être dissociées, et il ne faut en oublier aucune, même si à mon humble avis la personne en elle même est moins importante que le reste (on est pas là pour devenir meilleurs amis non plus).

Donc, sans plus attendre ^^

  1. La personne

Un éleveur n'est pas censé être votre ami, cependant, il n'est pas non plus censé se moquer de vous ou vous faire du tord .

Il faut, comme partout, un juste milieu.

Ça peut paraître très bizarre quand on vient de l'extérieur mais je vous promet qu'on a des cas : un éleveur n'est pas censé vous raconter les détails de sa vie privée et/ou sexuelle alors que vous ne le connaissez pas. Ce genre de personne peut être « marrante » au départ, mais ça n'augure rien de bon pour la suite (sérieusement, qui de normalement constitué pourrait raconter ça à des quasi-inconnus?). Je ne parle pas de blagues potaches ou vaseuses, on est beaucoup à pratiquer l'humour douteux, mais de réelles discussions privées tenues à de pauvres adoptants perdus.

Un éleveur n'est pas toujours hyper sympa, parfois même les plus sérieux paraissent malheureusement froids ou distants, mais il faut se rendre compte que c'est bien souvent car ils sont méfiants, il faut dire qu'on en voit de toute les couleurs ! Une fois la glace brisée, il est rare que l'on soit des monstres sanguinaires :p

La personne en temps que telle est donc rarement pour moi un indicateur, quasi tous les éleveurs chez qui j'ai adopté sont cependant devenus des gens que j'apprécie, ou même parfois des amis. C'est un coté qui est important, mais celui qui intervient en dernier pour moi. Je n'adopte pas chez mon amie Jacquotte, mais pour son travail en temps qu'éleveur, et certains ont tendance à l'oublier. On adopte pas chez quelqu'un parce qu'il est gentil, cool, que c'est un pote. J'ai des potes chez qui je n'adopterais jamais une mouche, et d'autres avec lesquels je ne suis pas toujours d'accord sur les choix (et donc, j'adopte pas sur ces portées, logique).

Attention aux personnes qui passent leur temps à se sentir persécutées, qui insultent toutes les autres, qui refusent tout conseil en se braquant, qui donnent l'impression que la Terre entière est contre eux (comme dirait ma grand mère "il n'y a pas de fumée sans feu"), qui font des coups de gueule en boucle sur FB, qui effacent leurs sujets à tour de bras, et qui déclenchent des polémiques de 500 posts sur leurs agissements. Les personnes qui refusent toute discussion, tout débat, toute question, c'est déjà un gros point négatif, voir rédhibitoire. Ces gens là ont en général une tonne d'admiratrices qui les défendent (« vous êtes trop méchantes avec Micheline, elle est gentille et elle aime ses rats »). Oui, mais alors, ça ne fait pas tout. Beaucoup de gens aiment leurs rats, ça n'en fait pas pour autant de bons éleveurs, et il faut s'en rendre compte.

  1. Le possesseur de rats

C'est ce qui entre en compte en premier dans ma vision. Et aussi ce qui pose souci à pas mal de monde dans leur analyse d'une raterie. Un bon possesseur de rats n'est pas forcément un bon éleveur. Par contre, un mauvais possesseurs de rats ne peut pas être un bon éleveur. Je ne sais pas si vous me suivez ? :p

Forcément, quand on adopte, il faut faire attention aux conditions de vie.

Un éleveur doit vous montrer, au moins en photo, ses installations. Que ce ne soit pas ultra propre, ça arrive, les rats ça fait caca (:p), ça étale la bouffe partout, parfois ça fait un mix des deux et ça dort dedans (Elwë, mon chou, je pense à toi). Cependant, il ne faut pas non plus que vous vous sentiez gêné, en regardant l'état des cages. Il ne faut pas voir des ratons étalés sur un lit de crottes et de bouffe, ni des rats maronnasses à jaunâtre au poil immonde, et ça arrive plus souvent qu'on ne le croit. Si vous voyez une cage visiblement crade, méfiez vous. Si elle vous parait très petite ou encore étrangement construite avec des matériaux venus des poubelles, également.

De même, il existe plusieurs manières de faire : certains sont à fond dans la multitude d'accessoires, on ne voit même pas le fond de la cage, d'autres préfèrent rester dans le soft (attention, forcément, plus on a de rats, plus le ménage est long, forcément, donc parfois il vaut mieux une cage un peu moins blindée et pratique à désinfecter qu'une cage pleine de trucs et qui prend 5h à laver, et moins en profondeur). Cependant, si vous voyez une volière avec 4 étages et une cabane, c'est pas franchement un endroit chouette à vivre pour des rats.

Idem pour les « cages d'éveil », ou on met les ratons en général entre 3 semaines et le sevrage. Comme son nom l'indique, elle sert à éveiller des petits en pleine découverte, à les faire explorer, apprendre, jouer. Donc, si les cages n'ont rien de ce genre, ça me met aussi la puce à l'oreille.

On en revient, et c'est dommage, aux basiques : la litière, on voit de nouveau des éleveurs sur copeaux de bois, alors que même le nouveau à peine renseigné sait (ou alors c'est pas cool) que le copeau c'est à éviter. On lit certains qui se dédouanent « oui mais on était dimanche et y'avait rien d'ouvert ». Alors un éleveur qui se rend compte le jour du nettoyage qu'il n'a plus de litière, c'est déjà hardcore niveau responsabilité. Et personnellement, je préfère encore leur filer mes vieux tee shirts que des copeaux, mais ça reste mon point de vue :p le foin/paille en temps que litière ont aussi leurs adeptes, à mon plus grand regret.

L'alimentation : voir un éleveur qui nourrit ses rats au mélange hamster premier prix, leur file du pain dur en temps que friandises, des bouts de biscuit et autres croquettes premier prix, ça fait peur.

La sécurisation des cages et les kinder à répétition également. La plupart des portées "non voulues" que l'on voit sont en fait des portées "très voulues" déguisées =) soit la personne adopte une femelle pleine (ou en priant pour qu'elle le soit), dans un endroit douteux, soit un jour une de ses rates s'échappe, arrive à aller chez les mâles, comme de par hasard elle est en chaleur pile à ce moment là (ça fait pas mal de hasards déjà) et comme par hasard aucun véto ne pratique l'avortement (ou la personne est contre, ou,... C'est étrange comme beaucoup se découvrent anti-avortement chez le rat)... Ça ne m'est jamais arrivé, même en étant interne, même avec des femelles qui savaient ouvrir les cages, même avec les deux sexes cote à cote, en 14 ans de rat. Je dois avoir un bol monstrueux (mais je sais ou aller pour pratiquer un avortement, si jamais une de mes rates décide de se prendre pour Catwoman version porno) =)

De même, les gens qui passent leur temps à récupérer des rats à droite et à gauche (souvent des femelles pleines), très souvent de types sympas, m'incitent à la méfiance. Attention aux notions d'hygiène et de quarantaine.

Egalement ceux qui passent leur temps à devenir éleveur, disparaitre en replaçant tout le monde (ou parce qu'ils sont grillés), réapparaitre en redevenant éleveur, disparaître à nouveau,... Nous avons des spécialistes ! Attention, de manière générale, à ceux qui replacent des rats adultes. Il y a parfois de bonnes raisons, mais elles restent rares. Quand à ceux qui replacent les adultes pour laisser la place aux portées à naître, ais-je besoin d'en parler ?

De même, l'éleveur doit garder un coté passionné, ses rats doivent avoir des noms (ouais ouais), il doit les avoir présentés quelque part, il doit les connaître, pouvoir en parler, gagatiser dessus, vous sortir les spécificités de chacun. Il doit les soigner correctement, les emmener chez le vétérinaire quand ça s'impose (hé oui, et pas d'excuses vaseuses genre « je suis contre les opérations parce que les rats ça meurt »...) et pas venir chouiner à chaque souci parce qu'il n'a pas de voiture, pas d'argent, pas le temps, et qu'on doit lui trouver la solution pour guérir son rat avec un œil qui pend, depuis notre fauteuil. Ou parce que sa rate n'arrive pas à mettre bas malgré le sang partout et qu'elle ne bouge quasiment plus, qu'il est 23h30 et qu'il n'a pas de véto de garde capable de pratiquer une césarienne.

  1. L'élevage, sélection, reproduction.

Attention, on attaque le plus complexe à déterminer, accrochez vous à vos fauteuils (ou n'importe quoi se trouvant à votre portée. Non, pas le chat, il ne va pas comprendre).

Vous avez trouvé une éleveuse (oui, c'est 99% de nanas ^^), elle est sympa, vous accrochez bien, ses cages sont bien aménagées, ses rats chouchoutés, vous avez vu ses photos, elle parle d'eux comme si ils étaient en argent massif, elle a claqué une paye et demi chez le véto le mois dernier pour un ratou malade, bref, vous avez trouvé une bonne éleveuse.

Sauf que... Peut être pas !

Un éleveur, c'est le passionné + quelque chose en plus. Il doit être un niveau au dessus, puisqu'il a la responsabilité de faire naître des rats. Il doit avoir les connaissances d'un passionné « de base », et plus encore, pour les rats qu'il fait naître. Et chercher à apprendre, toujours plus, par le biais de recherches et/ou d'échanges avec d'autres.

Déjà, premier critère (et de choix!), un éleveur doit avoir un site Internet. Un vrai, pas juste une page FB mise à jour une fois par semaine.

Une page FB, ça ne reflète rien, on s'y perd, les infos finissent enfouies, on peut y supprimer un commentaire ultra facilement, enfin bref, ce n'est pas fiable.

Un site, ou on peut lire les infos sur les rats (leur généalogie complète), une fiche par rat, les suivis des portées, en détails, et visible de tous, reste une vitrine bien plus sérieuse et fiable.

Un éleveur, puisse-t-il avoir l'air ultra sérieux, si il ne met rien en accès libre, qu'il faille être « ami » avec lui sur FB, inscrit sur son forum ou membre de je ne sais quoi, si il me demande de venir en privé pour me donner des infos, si il me dit que je n'aurais pas les infos parce que je n'ai pas de rats de chez lui, ou que je « fouille trop », si il me dit qu'il a les infos mais qu'elles seront dispos un jour peut être, qu'il n'inscrit pas ses rats au LORD parce ce qu'il ne veut pas qu'on le suive,... Je FUIS.
Et je conseille à tous d'en faire de même.

Le gros plus étant d'être actif sur les forums, particulièrement SRFA ou il est impossible d'éditer ou de supprimer un post soi-même. Les suivis y sont donc justes, puisque chaque adoptant peut de lui même donner des nouvelles, via son compte, et on a ainsi les infos en temps réel sous les yeux. On sait qui a adopté Machin, comment il va, et si il a eu une tumeur à 11 mois.

Si l'éleveur ne divulgue pas ces infos, si vous ne savez pas qui a adopté les ¾ de la portée, comment pouvez vous être sûr qu'il ne ment pas sur toute la ligne ?
J'ai moi-même eu la stupeur de découvrir, aux 6 mois d'une de mes portées, que toute la généalogie avait été truquée par une éleveuse, et qu'elle était en réalité truffée de soucis. Rien n'était sur les forums, sur un site, nulle part. J'ai fait confiance, et on ne m'y reprendra plus (et j'en fais maintenant profiter les autres, si c'est pas génial !).

De même, les éleveurs qui ont quasiment tous leurs rats de provenance « particulier », ça sent très mauvais. Forcément, il n'y a personne qui connaisse ces particuliers, ils ne sont jamais venus sur Internet mais leurs rats sont quand même reproduits aux bons âges et ont une généalogie sur 5 ans. Et ont des types super chouettes. Normal. Y'a qu'à regarder sur leboncoin, des particuliers comme ça, y'en a partout, n'est ce pas !
J'ai moi même deux rates issues de terrario, donc particulier (Auriel et Andariel). Je ne l'ai pas divulgué sur le Net par respect, mais j'ai le nom, l'adresse, le numéro de téléphone, le compte Facebook, le mail de cette particulière. J'ai deux témoins oculaires pouvant attester de son existence , c'est pour moi le minimum. Et mes rates n'ont ni généalogie, ni types étranges, ni rien de cela.

Dans le même « sac », sinon pire, les gens qui adoptent uniquement (ou souvent) à l'étranger, qui souvent croisent ces rats venus de pays lointains (et dont quasi toujours on ne sait rien ou presque) entre eux ou avec des rats de provenance « inconnue » (ou alors de chez ces fameux « particuliers »). Non, c'est pas swag d'avoir un rat de type super étrange venu de République Tchèque d'un élevage dont on a à peine le nom, ou qu'on a acheté sur un marché d'animaux au vendeur du coin. C'est même dangereux. Ce qui nous mène à la suite.

J'étais plus coulante sur ce point, mais malheureusement le temps m'a appris que mes à-priori étaient fondés : les types de rats présentés.

Une raterie avec uniquement des rats varieberkhooded triple dilute à points carrés, des Redevil bleus blancs rouges, des triple harley roses fluo et des rats dont on ne détermine même pas la couleur, je n'en ai JAMAIS vu qui tenait la route.

Bien entendu, il serait assez idiot de ma part de dire que seuls ceux avec du noir irish et du hooded agouti valent le coup. Personne ou presque n'a 10 rats identiques. Cependant, en général, ça reste des types que l'on reconnaît, pas tous ultra à la mode (ça me révulse, tiens de parler de mode pour des animaux. Et pourtant, c'est tellement le cas...), et même si quelques un sont de ces types recherchés, ça n'est pas grave du tout, surtout tant qu'on sait d’où ils viennent, et qu'ils ont été bien travaillés (je n'aurais jamais eu de Down Under, cf. ma Rainy-taupinette, si je n'avais pas été sûre de l'endroit ou je l'adoptais).

Le combo rat au marquage loupé/bizarre + provenance étrangère, on est beaucoup à faire la moue devant, voire carrément tirer la tronche.

En général, ces types restent les même : le Redevil/Bedevil (même si de plus en plus de gens sérieux commencent à en sortir, heureusement), le harley (je ne connais pas un seul éleveur sérieux qui en aie, à l'heure ou j'écris cet article), les doubles/triples dilutions ou on a même peine à reconnaître la couleur, les marquages faciaux, le Down Under (actuellement, vu que c'est celui sur lequel je me suis le plus renseignée, évidemment, la seule provenance « sans risque » restent ceux de chez René Bastiaans), le chinchilla (pas l'animal, la couleur :p à ma connaissance il n'y en a pas en France) et par dessus tout, les marquages présentant beaucoup de blanc diffus, des marquages souvent loupés, avec du blanc ou il ne devrait pas y en avoir, par exemple : attention aux patchés, dalmatiens (pas les toutous, les pauvres!), BEW (blancs aux yeux noirs),... Attention aux excuses foireuses, encore une fois, du « mais il est super gentil » (et ?), ou « mais il va super bien, et ses petits aussi » (la génétique, c'est super chouette, ça nous apprend qu'il existe des maladies qui se portent, et ressurgissent toujours un jour quand on ne s'y attend pas).

Image hébergée par servimg.com

Petite aparté mignonne : il est adorable ce raton, n'est ce pas ? On a envie de lui faire des bisous, des papouilles ? Il est mort quelques jours après, de cette fameuse maladie héréditaire affreuse qui ne leur laisse aucune chance. Ses parents allaient très bien, ses frères et soeurs qui ont survécu se portent également comme des charmes. Or, ils sont TOUS porteurs de cette maladie. Tous. On ne le voit pas, on peut juste s'en douter en voyant leurs marquages. 
Si on est aussi lourds avec les gens, c'est pour éviter ça, éviter de voir des ratons mourir dans d'atroces souffrances. Pensez-y, pensez à lui.

Tous les rats de ces types ne sont pas dangereux. Ils le deviennent quand ils arrivent de n'importe ou (étranger, « particuliers » dont on ignore tout, animaleries,... N'importe quel endroit ou on a pas accès à leur généalogie, à un suivi de leur famille). Ils le deviennent aussi si on a pas une bonne maîtrise de la génétique (hé oui, ça ne sert pas juste à prévoir des couleurs) : on doit pouvoir déterminer si un raton naît avec un marquage que génétiquement, il ne devrait pas avoir, et ainsi paniquer  prendre des mesures.

La maîtrise de la génétique simple des types est primordiale, c'est quand même la base de l'élevage. En temps qu'éleveur, elle est essentielle. Et donc pas seulement pour prévoir les couleurs, mais aussi pour des raisons de santé, de responsabilités (cf. le paragraphe ci dessus). La maîtrise des couleurs l'est aussi, au moins un minimum. Je suis incapable de différencier certaines nuances de dérivés du mink, je confonds parfois le RED et le PED, je comprends qu'on fasse des erreurs. Pas qu'on les accumule, qu'on reste campés sur elles sans vouloir en démordre alors que 10 personnes expliquent le contraire. Voir une personne se revendiquer éleveur confondre un rat beige (donc ben... Beige quoi) avec un husky bleu (donc... Bleu), ou un rat siamois et un bleu, alors que même ma nièce de 14 ans arrive à voir que ça n'est pas du tout du bleu (et elle n'y connaît rien en rat, je précise),... Ça fait peur quand aux connaissances du dit-éleveur.

Savoir argumenter, justifier ses choix. Le monde de l'élevage est un monde de justifications. A soi-même principalement. Il faut savoir se dire « pourquoi est-ce que je fais ça ? ». Une fois qu'on a bien cerné les points positifs, négatifs, qu'on se lance parce que le projet ou la portée tient la route, on peut sans souci l'expliquer aux autres. Leur poser les arguments qu'on a réfléchis, exposer ses choix en toute honnêteté. Si on a pas d'argumentation, c'est que la portée/projet n'est sans doute pas une chouette idée pour le rat. De même si notre argumentation est balayée en 3 secondes et demi, il est peut être temps de se remettre en question.

Ahhhh, la remise en question, ce gros mot. Pour moi, un éleveur incapable de répondre aux questions, qui se braque dès qu'on tente d'en savoir plus, qui est persuadé d'avoir raison même quand 5 personnes lui prouvent par A + B que ce n'est pas le cas, qui ne cherche jamais à se documenter, à évoluer, à s'améliorer, à se prouver qu'il a raison ou tord (rayer les mentions utiles :p) est également à fuir.

L'élevage, faire naître des bébés, dans tous les cas, c'est prendre une responsabilité. Beaucoup ont tendance à oublier que cette responsabilité ne s'arrête pas au sevrage du raton. Elle s'arrête à la mort des ratons, plus ou moins longtemps après la naissance. Il arrive qu'il y ait des accidents, des maladies auxquelles on ne peut rien. Mais prendre ces responsabilités, que ce soit pour les rats ou les adoptants, par respect pour eux, c'est aussi tout tenter pour que le rat vive le plus longtemps possible, qu'il ne déclare pas de trucs héréditaires ignobles, et qu'il ne devienne pas horrible à l'adolescence. C'est le minimum, et c'est le plus gros du « travail » de naisseur.
Ça passe par la sélection. Qu'on se revendique éleveur ou pas, un naisseur DOIT opérer une sélection, via la famille des rats qu'il marie, les rats en eux même, on ne marie pas deux rats pour faire sortir une couleur ou un type, ça doit aller plus loin que ça. Des portées juste pour le type, il y en a déjà eu tellement, et il y en a encore bien trop, en rajouter relève de l'inconscience. Et idem, il faut que la personne puisse vous en expliquer les tenants et les aboutissants. Un éleveur qui travaille « la santé et le caractère » avec deux rats aux parents d'animalerie, c'est se moquer de vous et du reste du monde;) il faut que cela reste cohérent.

Voilà je pense que j'ai fait le tour, de ce qui différencie, pour moi et beaucoup d'autres, un bon éleveur d'un mauvais éleveur. Si je devais tout résumer, cela donnerait ceci :

Le bon éleveur :

  • est une personne à peu près normale dans sa tête (:p)

  • aime ses rats, les soigne quand ils en ont besoin, ne les laisse pas mourir de faim/de froid

  • a des cages normalement grandes, équipées, une litière et une alimentation adaptée

  • a un vétérinaire traitant compétent

  • n'a pas de kinders à répétition (voire pas du tout)

  • ne passe pas son temps à « sauver » des rats (surtout en animalerie, surtout des rates pleines, surtout au mépris de tout)

  • a des connaissances plus élevées que le possesseur « basique »

  • est actif pour partager et étendre ses connaissances

  • a un site Internet fourni et plus ou moins à jour (oui, l'éleveur a aussi une vie huhu)

  • donne ses suivis, bien effectués, sans rechigner, et les laisse en accès libre

  • n'adopte pas n'importe ou (surtout pas à l'étranger ou chez des inconnus systématiquement)

  • n'a pas uniquement des types étranges et recherchés

  • connaît la génétique de base

  • connaît les types de base

  • répond aux questions qu'on lui pose sans problème

  • sait débattre, argumenter, se justifier, sans se braquer

  • sait se remettre en question

  • opère une sélection cohérente et avec des buts clairs, francs, et donc réfléchis en ce sens

Vous venez de remarquer qu'une grande majorité des éleveurs présents sur la toile ne rentrent pas dans ces critères ? Je suis désolée que vous vous en rendiez compte ainsi, mais c'est la triste réalité. Maintenant, c'est à vous, en temps qu'adoptant, de tout faire pour que cela change. Vous avez autant sinon plus de pouvoir que les éleveurs, c'est vous qui choisissez chez qui vous adoptez, et donc qui fonctionne, ou pas.
C'est ensemble qu'on arrivera à redresser la barre, si il n'est pas déjà trop tard !

Et si tout ceci vous intéresse, n'hésitez pas, éleveurs, adoptants, à vous intéresser aux Ratouphiles Associés. Ouvert à tous, ce projet réunit adoptants et éleveurs responsables, qui choisissent de s'unir pour avancer, en mettant en commun les idées, l'expérience, et le point de vue de chacun =)

Comment se faire détester d'un rat, niveau facile

Bonjour !

Aujourd'hui, avec l'aide de Tata Arkane, nous allons apprendre, très facilement, comment se faire détester d'un rat.

ATTENTION CECI EST UN ARTICLE A VISEE HUMORISTIQUE UNIQUEMENT, NE VOUS EN SERVEZ PAS D'EXEMPLE, CONSULTEZ UN VETERINAIRE ET DEMANDEZ SUR SRFA SI JAMAIS VOUS HESITEZ SUR LA MARCHE A SUIVRE EN CAS DE SOINS !!! Merci =)

Pour ceci, il vous faut :

- Un rat malade
- Une seringue (sans aiguille, on est pas des fifous !) d'antibiotique (prescrit par un vétérinaire compétent)
- Une seringue (sans aiguille, on a dit, faut suivre !) d'anti-douleur (prescrit par un vétérinaire compétent, encore)
- Du sérum physiologique
- Un produit pour les yeux (prescrit par un vétérinaire compétent, toujours)
- Du Sopalin


Mise en situation : le rat a un souci à la joue/oeil, et doit être soigné, sous prescription vétérinaire (je me répète, hein, mais on ne sait jamais !!). 

Tout d'abord, attraper délicatement le rat dans sa cage. Il est content car il croit qu'il va sortir, il vous fait des câlins. Tout va bien, il vous apprécie, il est content. C'est là ou c'est sadique, car le but final est bien de le faire vous détester (enfin, non, mais vous allez y arriver quand même).

Prenez le rat, mettez le sur le dos, délicatement mais fermement. Tenter de lui introduire l'antibiotique dans la bouche. Il commence à se demander ce qui se passe, se débat un peu, il a de l'antibiotique qui déborde de partout, il arrive à se barrer parce que vous ne voulez pas lui faire mal.
Rattrapez le rat. En se débattant, il a réussi à plisser sa joue, il a donc du pus qui sort par l'oeil et la narine. C'est le moment de vomir, ou d'attraper le sopalin et le sérum phy.

Nettoyez l'oeil et la joue du rat, qui se débat toujours. Prenez la voix la plus niaise possible pour tenter de lui expliquer qu'il est beau (enfin pas là de suite), qu'il est gentil, que vous l'aimez et que vous êtes désolée. Vous avez du pus plein les mains, vous avez mal au ventre, et toujours une moitié de dose d'antibios à lui donner.

Attrapez le rat de même manière que précédemment. Il commence à vous regarder d'un oeil méchant (ouais, pas celui plein de pus, l'autre), et vous réussissez tant bien que mal à vider ce put*** d'antibiotique dans sa bouche. Lâchez le rat. Il n'est pas content du tout, il se nettoie la bouche, puis l'oeil.

Vous venez de vous rendre compte que la moitié des soins n'est pas passée.

Rattrapez encore le rat, qui est parti se cacher quelque part sous la couette (ou si il est un peu con, sous votre jambe). Prenez la deuxième seringue, faites lui ingérer l'anti-douleur. Visiblement c'est moins dégueulasse que l'antibio, ce coup ci il gueule mais pas trop. Laissez le partir le temps d'aller nettoyer un peu les seringues vides.

Revenez. Le rat a disparu. Ah.

Au bout de 5 minutes de panique, vous trouvez le rat planqué sous trois plis de couette, signe, je pense, qu'il en a un peu marre de vous voir. Reprenez le, ah tiens il se débat déjà, signe que le processus est en marche. Réfléchissez au fait que vous avez un rat calé dans une main, et un tube de sérum phy à ouvrir, avec une seule main. Maudissez vous d'être aussi con, et ouvrez le tube avec les dents (pas le rat, ça fait mal). Pshittez lui aussi délicatement que possible du sérum dans l'oeil. Il n'est pas content du tout du tout, essaye de se frotter avec sa patte et de vous pousser avec. Il vous faut tenter de le garder en main, sans lui faire de mal, tout en reposant le tube de sérum et en attrapant du Sopalin.

Vous avez nettoyé correctement l'oeil. Puis, tout en maintenant toujours le rat, vous devez ouvrir le tube de crème, lui en tartiner l'oeil, puis étaler. Vous tentez tant bien que mal de le faire, puis une fois qu'il en a partout, dans l'oeil, dessus, dessous, sur la joue, sur la patte, vous pouvez le lâcher. 

Il se barre aussi loin que possible, en vous regardant de travers. Vous vous dites que pour le récompenser, vous allez lui filer un petit chips de banane à manger. Il s'en cogne. Bon, vous allez le laisser en liberté avec son frère alors. Il vous tourne le dos, et se barre dans la cage.

Voilà, ce rat vous déteste, vous avez réussi.

Me remerciez pas, j'suis quelqu'un d'altruiste.

De toute façon tu fais que me critiquer/juger

Bonjour bonjour, 

Un petit billet "d'humeur", encore pour vous parler d'une des nombreuses phrases qu'on peut lire sur le Net, venant très très souvent de personnes pas sérieuses. En général, lire ça, personnellement, me fait fuir, ça décrédibilise la personne en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.

Il s'agit du concept de "critique" ou plus encore de "jugement". A accorder avec plusieurs phrases, style "j'en ai marre de me faire juger", ou "arrêtez de me critiquer", et souvent ça finit sur les fameux "vous n'avez pas de vie", "vous êtes méchants" ou encore "mal baisées" (toujours très en vogue). Je suis encore une fois clémente en vous épargnant les orthographes douteuses souvent employées.

1 ) Oh oui, juge moi grand fou !

Penchons nous sur mon amie Larousse, qui nous dit par rapport au mot "juger" :

  • En parlant d'un tribunal, d'un juge, prononcer une sentence à propos de quelqu'un, d'une affaire. Ah non, c'est pas ça, je suis sûre que la robe noire m'irait à merveille, mais nous n'avons jamais été un tribunal, je ne connais aucun juge dans mes contacts... Le tribunal du rat, on aurait du créer ça tiens.
  • Prendre, en qualité d'arbitre, une décision au sujet d'un litige : Être appelé à juger un différend. Idem qu'au dessus. On est pas sur un terrain de foot, quoique parfois vu le niveau, on se demande, entre les fausses blessures et les bouderies intempestives (et là, je me fais détester ET des ratouphiles ET des footeux :') )
  • Évaluer la valeur de quelqu'un, de quelque chose selon certains critères afin de les classer, de décider à leur sujet : Jury qui juge les candidats à un concours. 
  • Porter sur quelqu'un, quelque chose un jugement de valeur : On juge les hommes d'après leurs actes. On l'a jugé incompétent.
  • Penser, estimer, avoir tel avis sur quelque chose ; trouver : Tous jugeaient cette solution impossible.
  • Se déterminer, prendre position sur quelque chose : À vous de juger s'il vaut mieux partir ou rester.

On y vient ! Pour moi ces 4 points sont effectivement, selon toute définition, la preuve que l'on juge tous les gens. Oui, tous. Même toi qui chouine que les méchants du groupe machin t'ont jugé(e). Toi aussi, tu les a jugés. Tu as jugé que ce groupe n'était pas trop mal quand tu y es entré(e).
On évalue TOUS la valeur de la personne à qui on parle. Via son expérience, sa cohérence, sa crédibilité, son savoir, la manière dont elle parle/écrit. Mais aussi, et surtout, via ses actes. J'ai jugé Micheline comme une personne sérieuse. Et Josette comme une qui ne l'était pas. Parce que Micheline a fait ça ou ça et dit ça et ça et Josette maintient ses rats sur copeaux sexes mélangés et m'assure que ce n'est pas grave. Sauf que Micheline n'est pas venue pleurer parce que "aaah tu m'as jugée", alors que c'est bien ce que j'ai fait.
Oh, mais attendez, c'est ce que tout le monde fait, non ?

On porte TOUS sur les autres un jugement de valeur, selon nos critères personnels, celui qui prétend le contraire n'est rien d'autres qu'un hypocrite (ou une personne n'ayant rien compris au sens des choses ^^'). On juge TOUT le monde sur leurs actes, leurs paroles. Ce qui ne veut pas dire qu'on en a après tout le monde, mais il faut bien se faire un avis sur les gens, on ne peut pas rester neutre à 100%, ça n'est rien d'autre que de la lâcheté (au moins on a toujours une porte de sortie en cas de conflit)

On a TOUS un avis sur quelque chose (ou alors on a pas d'cerveau :p), sur les gens, on juge tous que cette solution est bonne ou pas, que ce conseil est bon ou pas, on prend TOUS position sur les choses, c'est ce qui affirme notre personnalité, notre engagement, nos convictions, ce que nous sommes.


Au final, juger, on le fait, tous les jours, tout le temps, dans chaque situation. Engueuler quelqu'un qui nous juge, revient à lui dire "putain connard tu as un AVIS sur moi" (houlala, l'affront, imaginez, il a un avis quoi !!!).

Au sein du monde du rat, puisque c'est le sujet, on m'a jugée des milliers de fois. On a jugé que j'étais une débutante inexpérimentée, à mon arrivée en 2006/2007. On a jugé que je valais la peine qu'on m'aide à progresser. On a jugé que j'étais un peu trop "rentre dedans". On a jugé que je pouvais entrer au sein des ERA une première fois, puis une deuxième. On a jugé que je savais reconnaitre mes erreurs, et ne pas les refaire. On a jugé que j'étais une connasse mal baisée méchante et manquant de tact (et pour ce dernier point c'est pas faux :p). On a jugé que je jugeais (ahah). On a jugé que j'avais les épaules, le juste jugement (oui ça devient compliqué) et l'expérience pour co-administrer 4 groupes, et aider au plus grand forum de mon coeur (<3 keur). On a jugé que j'étais une bonne personne. On a jugé que j'étais une mauvaise personne.

TOUT LE MONDE m'a jugée. TOUT LE MONDE vous jugera. C'est ainsi, et c'est aussi parce que VOUS le faites avec tout le monde. C'est par ce moyen que vous déterminez si la personne en face vaut la peine (ou pas) que vous perdiez votre temps, votre énergie, pour elle.

2) Critique-me maybe

Ce coup-ci, on va voir mon copain linternaute, qui nous raconte (attention j'ai ce coup ci élagué les branches qui ne nous intéressaient pas ^^ non parce que je doute que la définition 'un instant critique ou d'une critique littéraire ait grand chose à foutre ici :p) :

  • qui donne un jugement (ah tiens ?), une appréciation
  • blâme, avis négatif, reproche

On en revient à notre bon vieux jugement. 

Là ou ça foire complètement sur le mot critique, c'est bien la définition que les gens en ont. Personnellement, j'adore qu'on me critique (ça y est, vous avez fui, convaincus que j'étais cintrée ?). Je demande même quasi tous les jours à mon amoureux (keur keur) de le faire (mais nooon, rev'nezz).

Dans l'esprit de la personne lambda-concon dont je parle ici, la critique c'est forcément un reproche, une méchanceté. Pas une seule fois il ne lui est venu à l'esprit que l'avis négatif dont on lui fait part est pour l'aider. Des reproches, c'est comme les jugements : on en a toute notre vie. Maman qui n'aime pas mes fringues, le gars que je lui ai ramené, le fait que je n'aie pas rangé ma chambre, mes mauvaises notes. Est-ce pour autant négatif ? Maman a juste peur qu'avec mon style vestimentaire je ne trouve pas de travail, et ainsi que je galère dans ma vie. Maman a peur que je souffre avec un garçon qui est connard de toute évidence (ou pas). Maman se dit que si je n'apprend pas à ranger, plus tard ma maison sera une porcherie, et il est difficile de s'épanouir dans une porcherie selon SON jugement (ahah). Maman sait que si j'ai de mauvaises notes j'aurais des difficultés à choisir mon avenir et serait ainsi malheureuse.
Libre à moi de réflechir à ses reproches et d'en tirer le meilleur, selon MA personnalité et ce qu'avec un peu de remise en question (et quelques murs dans la tronche, merci la vie !) je peux en tirer. Au final, ses reproches m'ont aidée.

Une critique, un avis négatif, servent à AVANCER, à EVOLUER, à conforter ou changer sa position. Pékin-lambda n'y voit que quelque chose de négatif parce qu'il est un peu trop idiot pour en tirer des leçons et c'est malheureux.

Ce qui est condamnable, et n'importe quel administrateur de groupe/forum sérieux le fait, et le fera, c'est la critique GRATUITE : "tu es moche" (ce qui est absolument inutile dans un groupe de rats, soyons d'accord, pas besoin de ressembler à Monica Bellucci pour élever correctement un animal (et heureusement ^^)), "ça sert à rien" (OK, oui, mais encore ?), "ce que tu fais c'est de la merde" (oui, mais encore ?). Tout est question d'argumentation. D'ou le concept de critique. CONSTRUCTIVE.

Image hébergée par servimg.com

Je n'utilise jamais de photos prises sur Google, mais juste pour le plaisir des yeux... Cette photo ne m'appartient pas, elle appartient à son auteur ;)

Quand quelqu'un critique Josette, c'est pas parce que Josette est moche et fait de la merde, non, c'est pour faire prendre conscience à Josette que oui, ce qu'elle fait c'est mal, ses animaux en souffrent, et donc il faut qu'elle se remette en question. Il y a la méthode douce, la méthode dure, mais l'intention est la même. Pas de pourrir Josette parce que c'est Josette et pis c'est tout. Le but c'est que Josette, elle entre dans sa petite tête qu'elle maltraite ses animaux et qu'il faut qu'elle change ça.

Après, de deux choses l'une : Josette a un cerveau fonctionnel, elle réfléchit un peu dans son coin, elle aime ses animaux et se rend compte que oula va falloir changer des trucs. Ou alors Josette est teubé, elle crie au scandale, on la juge, on la critique, on est des cons, Josette changera que dalle parce qu'elle n'est pas assez réfléchie pour se rendre compte de ce qu'elle fait. Et là, effectivement, souvent ça devient n'importe quoi, entre insultes gratuites et menaces diverses. Dans tous les cas, il n'y avait rien à faire pour faire entendre raison à Josette, autant évacuer sa frustration en pensant à ses animaux...

Il arrive parfois qu'on soit injuste, qu'on réagisse mal, qu'on soit directement dans l'agressivité. Je ne dis pas que c'est bien. C'est un travers pour lequel je tente de prendre du recul moi-même, mais je suis humaine. Et une humaine avec une sacrée émotivité, malheureusement.
Demandez-vous, si parfois vous trouvez qu'on vous a critiqué gratuitement, si vous n'êtes pas la 450e personne du jour à avoir posé la même question, fait la même erreur, sans vous être renseigné(e). Demandez vous si la personne en face n'est pas juste blasée de passer son temps à combattre la maltraitance et parfois n'a plus la patience nécessaire. Prenons du recul, tous. La personne qui vous juge vous rend peut-être un fier service. 

La critique, quand elle est gratuite, ne vaut pas la peine qu'on y perde son énergie. Sans quoi on se décrédibilise directement (si j'avais du m'énerver pour chaque personne m'ayant insultée gratuitement, je serais actuellement la personne avec la tension la plus haute du monde). Quand elle est constructive, elle vaut la peine qu'on s'y attarde, qu'on y réfléchisse, qu'on s'en serve pour avancer. 

Critique et jugement, ne sont pas des gros mots, des concepts à bannir. Sinon, on avancerait pas, on aurait aucune personnalité, on serait des clones décérébrés, tous autant que nous sommes. Quand vous les utilisez à mauvais escient, en vous braquant en les brandissant comme arme, tout ce que vous faites c'est alimenter l'AVIS des gens, en les confortant dans l'idée que vous êtes un abruti infoutu de savoir se remettre en question et d'écouter les conseils ^^ 
Au lieu de vous défendre, vous vous enfoncez. De manière générale, les personnes qui passent leur temps à essuyer les critiques des autres, ce n'est jamais par hasard, et à un moment il faut finir par se dire que merde, si tout le monde dit la même chose, c'est peut être qu'ils ont un peu raison (oui on est pas le seul dans l'univers à avoir raison x) ). Ecoutez, appréciez la critique à sa juste valeur, et vous évoluerez.

Mon patron me critique, ça m'aide à voir ce qui ne va pas. Mon chéri (keur keur), quand je lui demande si ce tee shirt me va (outre le fait que pour lui je serais sexy avec un sac poubelle), je demande sa critique sur ma tenue. Même si elle est négative, elle m'aidera. C'est pareil pour tout. Si demain on me dit "putain mais ils sont pas nourris tes rats regarde ce poil moche", outre ma première réaction vexée, je ne vais pas hurler "putaiiiin tu me juges, connaaaard". Je vais me dire "merde, si ça se trouve quelque chose ne va pas", je vais demander à des personnes de confiance (pour moi les amis DOIVENT avoir un esprit critique et ne pas aveuglément être d'accord avec moi, sinon ils ne sont pas des amis) leur avis OBJECTIF, leurs critiques, et déterminer si la critique de départ était vraie ou fausse, et agir en conséquence. 

Ceci devrait être acquis pour chacun, et ça m'énervera toujours les gens qui rejettent toute forme de jugement et de critique, parce que ce sont des gens qui n'évolueront jamais ;)

N.B : Je m'excuse auprès de toutes les Josette qui me liront :p

Et la vie s'en va

Comme j'aurais aimé ne jamais écrire ce billet...

Pas comme ça, pas maintenant, pas si tôt ma princesse. Parce que parfois, on s'y attend, c'est la vie, une sorte de continuité dans le cycle, votre putain de vie qui dure si peu de temps. Mais toi, toi tu pouvais pas partir, pas alors que je m'y attendais pas. J'étais pas préparée.

J'aurais jamais été préparée à ton départ, de toute façon. C'est con, c'est dégueulasse, c'est injuste, mais là tu vois princesse, j'en ai rien à foutre : il y a des rats pour qui c'est bien plus dur, et c'est ton cas, il y a des rats, et il y a des êtres comme toi. On dit toujours que le coeur s'élargit pour y faire entrer tout le monde, pour que chacun ait sa dose d'amour sans avoir à partager un bout de la sienne. Toi t'as arraché salement un bout du mien, et tu l'as emporté, trop loin là haut pour te blottir dedans quand tu dors.

Oh putain comme ils ne peuvent pas comprendre, à quel point t'étais pas juste un rat. T'étais mon amie, ma princesse, un membre de ma famille, t'avais une présence si particulière dans mon coeur et dans ma vie. Toujours la première à m'attendre, la reine mère de la cage, dans tes yeux c'était pas un animal que je voyais, c'était mon amie, ma Franck, ma princesse, tout ton amour pour moi et mon amour pour toi. Combien de fois je te parlais comme je parle à une personne de mon espèce, comme si tu allais me répondre dans la seconde et converser avec moi.

Je me rappelle comme si c'était hier tous les moments qu'on a passés ensemble. Le jour ou j'ai été te chercher, tout ce qui a mené au fait que tu sois là. Je te l'ai déjà dit, je crois que tu m'en a jamais vraiment voulu, je n'avais au départ d'yeux que pour ton frère. Puis je me suis dit que tiens je prendrais bien une femelle aussi. Bizarrement j'ai choisi ma fille avant lui, alors que ce n'était même pas prévu. Je t'ai choisi un prénom qui portait une signification tellement puissante pour moi, un hommage à une personne chère à mon coeur, qui t'allait comme un gant. Ton initiale sur ton dos, comme si c'était fait exprès. Tous ces signes de la vie qui font que tout était si parfait, c'était toi, juste toi et pas une autre.

Je me rappelle la première fois que je vous ai vus, vous attendiez sagement, et vous étiez si petits, un peu effrayés par tout ce tapage, vous veniez de quitter votre famille, vous partiez pour un lieu inconnu, avec des gens inconnus. Je portais Sköll et mon chéri a décidé de prendre soin de toi, que tu allais être "la fifille à son papa", sa princesse à lui. J'ai dit en riant "ok alors Sköll c'est le mien et Franck c'est la tienne". Je me suis tellement trompée. Tu étais notre princesse à tous les deux, tu étais ma choupette, à moi. Il a décidé que tu serais Marguerite la vachette, et on t'a baptisée du prénom composé le plus ridicule du monde. Tu lui as fait découvrir tes bêtises, tes câlins, la douceur, les rats. 

Je me rappelle ta si grande intelligence, ce regard tellement doux, tellement humain que tu portais sur moi, sur les choses, j'avais l'impression que la réponse à toutes les questions de l'univers était dans ta jolie petite tête. Tu savais tout, instictivement. Tu savais ouvrir les portes, tu savais à quoi servaient les choses. Tu savais emmerder les chats et tu savais quand j'avais besoin de toi.

Tous ces souvenirs, tout ça bouillonne dans ma tête, et je hurle intérieurement de savoir que tout ceci ne reste qu'un brouillard, un rêve, que ça ne sera plus jamais la réalité. 8 mois c'est bien trop court, ce temps que la vie nous a accordés, c'est bien trop peu, et c'est tellement injuste. J'en veux à la vie pour ça, pour t'avoir enlevée, si tôt. 8 mois c'est tellement court et tellement long à la fois, c'est bien assez pour savoir qu'on ne vivra jamais une telle relation avec un autre être vivant. Tu t'es placée dans mon panthéon personnel, celui de ces êtres qui ont croisé ma route et que je n'oublierais jamais. Celui que je déteste tellement à la fois car il signifie que vous n'êtes plus à mes côtés.

Pourquoi ceci est arrivé, je n'en saurais jamais rien, cette cruauté qui fait que je n'ai rien pu faire pour te garder, que je n'ai pas pu te dire au revoir, te serrer dans mes bras, te dire une dernière fois à quel point putain je t'aime et je t'aimerais toujours, avoir des petits bouts de toi en qui je pourrais te reconnaitre un jour. Tout ça à cause d'un enculé de crabe à la con, tout ça à cause de la poisse, tout ça pour quelque chose auquel je ne peux rien. 

J'ai tout ressenti, l'impuissance, la culpabilité de ne rien pouvoir faire, la haine contre je ne sais même pas quoi, ce qui t'as enlevé, la rage, la douleur, la tristesse, et toute cette putain de mélasse dans ma tête qui porte ton nom. Je connais ça, ça part jamais avec le temps, ça s'attenue juste, il ne reste à la fin que ton fantôme, ces brouillards de souvenirs émus. Et toujours un morceau de mon coeur gravé à ton nom.

Au revoir Franck, un jour peut être que je te reverrais ma belle, ma princesse, et je suis tellement putain de désolée, j'aurais donné tellement de choses pour que tu restes, pour que tu sois là, encore, pour longtemps, je réalise même pas encore que je te reverrais plus jamais, merde, mon amour... Franckie mon bébé, j'ai envie de te hurler de revenir, mais tu reviendras plus... Je souhaite jamais à personne d'avoir mal comme j'ai mal à cet instant précis. 
Sois heureuse, ou que tu sois, parce que tu le mérites, et comme une conne je regarde toujours les étoiles en pensant que t'es l'une d'entre elle, comme ces trucs débiles qu'on pense après avoir trop regardé le Roi Lion. J'ai besoin de savoir que t'es encore là, quelque part, parce que tu seras toujours un peu là.

P.S : je voulais ajouter un mot, pour plusieurs personnes. Déjà j'ai pu lire à demi mot de la merde alors pitié avant d'extrapoler, allez lire les causes de son départ

A tous les gens qui voulaient adopter un de ses petits, qui avaient des projets, je suis désolée, c'est une petite partie de ma douleur de vous décevoir.
A celle qui a donné son nom à Franck, merci d'avoir été là, toujours, jusque au bout. Je t'aime, même si je te le dis pas assez.
A ton papa, toi aussi putain je t'aime, merci d'avoir été là, depuis le début, t'as été le papa le plus parfait du monde, et tu restes l'homme le plus parfait de l'univers. Chuis désolée d'avoir fait de la merde ces derniers temps, là je gère très mal ma peine, et c'était nul...
A ceux qui ont été là pour moi, pour me soutenir, pour comprendre ma peine, vous avez ma reconnaissance, ça m'a fait tellement de bien. Nancy, Choups, Mayella, tous ces autres qui, parfois même sans rien dire, ont juste été présents. Merci, juste merci.
Vous comprendrez sans doute qu'on me verra un peu moins ces prochains temps, j'ai besoin d'une petite pause là, le temps de cicatriser un peu...

Et particulièrement pour deux personnes :


elyanna, je sais ce qu'on dit sur toi, je sais que tu es comme nous, imparfaite, que tu fais et que tu as fait des erreurs, parce que l'erreur est humaine, et celui qui n'en a jamais fait peut bien te jeter la première pierre. Mais putain tout ça c'est grâce à toi, tous ces moments avec elle c'est grâce à toi, tu as toujours été là, tu m'as toujours "accompagnée", et je te dois tous ces beaux moments. Ne culpabilise pas, tu n'y es pour rien, toi tu n'as fait que des choses bien sur ce coup là, tout ça, ce n'est absolument pas ta faute tout ça. Je te remercie énormément pour m'avoir offert ces quelques mois avec elle. Sans toi elle n'aurait même jamais existé, alors merci.

Pauline, ma Beca, ma gitane. Tu as été là pour elle, tu as fait tout ce qu'il fallait, tu t'es investie dans tout ça, tu as attendu avec moi, tu as été mon pilier dans cette histoire, et je te dois une reconnaissance énorme pour tout ça. Je t'ai fait confiance pour veiller sur elle et j'ai eu raison. On aura passé des moments "intenses" (et je parle pas que du cul :p), on aura attendu à deux, conjuré (bon, mal mais on fait ce qu'on peut ^^') le mauvais sort ensemble, attendu ensemble, on est tombées des nues ensemble, et t'as rien lâché, tu m'as pas lâchée. 
Merci, et merci pour elle... J'te kiffe, stou.

Putain, je crois que j'aurais jamais autant chialé en écrivant un article bordel...

L'art de savoir argumenter

Bonjour bonjour !

Aujourd'hui, pour la première fois, ce n'est pas de la vie de mes chers poilus que je vais parler. 

Je songeais depuis quelques temps à inclure à ce blog des billets "d'humeur", voici chose faite ;p

Je tenais à parler de ceci, car ces derniers temps, je vois surgir de partout des argumentations foireuses, pour tel ou tel choix, telle ou telle opinion, et alors autant quand c'est une personne ça prête à sourire moqueur, autant quand on commence à lire le même argument moisi plusieurs fois, le sourire se fait grinçant.

Je vais donc lister de manière non exhaustive ce que je vois "fleurir" de partout, et je tiens à dire que cet article a pour vocation d'être édité, car je sens bien que je ne penserais pas à tous ces merveilleux arguments que je lis chaque jour, ou presque <3
Je suis trop cool, je vous épargne les orthographes artistiques, les synthaxes étranges et les grammaires d'une autre planète ;)

- j'allais pas les tuer
Se lit quasiment systématiquement en justification d'un kinder, principalement venant de personnes qui, ô bizarrerie, annoncaient quelque temps auparavent vouloir effectuer une portée. 
C'est réellement une coïncidence d'adopter JUSTEMENT une rate kinder à ce moment là, et puis mince la pauvre, c'était vraiment pas voulu.
Attention, argumentaire limité dans le temps, c'est à dire que la personne ne tue pas les ratons jusqu'au sevrage/l'adoption. Après hein, qu'ils meurent de soucis atroces à 16 mois, pfiouuuuu c'est dans longtemps, y'a prescription !

- c'est Bidule qui a monté les gens contre moi (variante : il y a 45 ans) et depuis ses moutons m'aiment pas, moi j'y suis pour rien je suis une pauvre chose persécutée (variante : je suis à contre-courant et les gens qui sont pas d'accord avec moi sont des moutons), et je le dis haut et fort sur Facebook parce que c'est intime (en statut public, pour que ce soit intime avec tout le monde <3). Puis de toute façon vous êtes des péquenots, c'est pas facebook et les forums la vie, sortez de chez vous !
Alors celle là, c'est du vu-revu et re-revu, ça fait des années qu'on nous la sert, sauf qu'avant les gens avaient trop de fierté pour trop l'étaler x)
Et là, en quelques mois, c'est la 3e personne à nous la faire, faudrait se renouveller, dites !

Je t'essplique parce que ça a l'air cool les histoires dedans de ta tête : Bidule ou Camille ou Clémentine peuvent pas monter les milliers de ratouphiles contre une personne. J'pense que beaucoup voudraient avoir ce pouvoir, mais dans le "MDR" (comprenez "Monde du Rat", qui se traduit aussi par "Mort de Rire", dans le cas présent les deux sont valables :p) je ne connais personne qui ait une telle influence. Parce que, si il y a pas mal de gens faibles d'esprit, il y a aussi, hé oui, pas mal de gens normalement intelligents, qui arrivent à se faire une idée par eux même, et ils se peut, hé oui, que des gens ne t'aiment pas, sans avoir été influencés. Le CHOC ! :o
Si toutes communautés confondues il y a des détracteurs de ta personne, je peeeense ne pas me tromper en avançant qu'il y a mammouth sous petit caillou !

Ah, autre chose : les gens qui te suivent aveuglément sont AUSSI tes moutons. Etre ou ne pas être un ton-mou, telle est la question ! 

Ah bis : quand on ne souhaite pas attirer l'attention, on se tait. Faire le Caliméro, ça n'est pas "rester dans son coin", c'est prendre ses potes pour des cons (sympaaaa) en se faisant plaindre par ce qu'on auto-estime être son "fan club", et attirer l'attention, ouais ouais, justement. Du coup, c'est contre-productif, à moins qu'on souhaite en fait être sur le devant de la scène, parce qu'au final c'est marrant que des gens s'intéressent à nous. Oh, wait...

Tant qu'on y est, peut être que la vraie vie c'est pas ça, en attendant c'est pas moi qui donne de l'importance à l'avis d'inconnus sur le Net. C'est pas moi non plus qui en fait une affaire d'état tous les deux jours à grand coup de cris et de soutiens de mes sujets. Oui oui, j'ai des sujets, qui sont touuuujours d'accord avec moi tellement je suis grandiose et alors ? Je me permet quand même d'insulter les gens de dictateurs et de gourous, parce que merde, moi je suis pas comme ça voyons, mes sujets sont là de leur plein gré malgré.

- A cause de votre méchanceté il y a des gens blessés, c'est à cause de gens comme vous qu'il y a des suicides comme on voit à la télé.
Alors déjà, merci de cracher allégrement à la gueule des gens morts à cause de harcèlement, en comparant leur souffrance à ton vécu. Car oui oui, il y a un fossé, un canyon, un océan, entre dénoncer une vérité sur une personne, qu'elle a elle-même sciemment étalé sur le Net, pour l'amour d'un animal et contre des pratiques, et inventer des histoires sordides dans l'unique but de s'acharner sur une personne, désolée de te l'apprendre.
Les gens qui se tuent pour du harcèlement, c'est dans la VRAIE VIE, ce sont pour des gens qui leur ont pourri l'existence à leur travail, leur collège, leur domicile, par des INVENTIONS.
Voilà, ça par contre, ça m'énerve VRAIMENT, pour avoir connu des gens réellement harcelés, j'pense qu'ils auraient échangé ça contre un "harcèlement sur Internet" sans souci.
Toi, si réellement t'as pas envie qu'on s'occupe de toi, tu peux éteindre ton poste de télévision ordinateur et reprendre une activité normale (BANZAÏ !). Ouais ouais, juré, le harcélement te poursuivra pas hors de ce monde obscur des internets. Ce monde qui n'est pas important, en fait, mais quand même je peux mourir quoi, merde. Pour un monde pas important. Attendez là, je suis plus Oo

- Moi ça fait 30 ans que mon rat vit sur copeaux et il a rien hein (bande de cons extrémistes)
Celui là m'émeut beaucoup, parce que je l'entends même au travail, du coup, j'ai l'impression de voir les cons du taf à la maison :')

Y'a plein de variantes à celui là : "j'ai toujours repro mes femelles à 3 mois", "j'ai toujours sorti mes rats dans mon chapeau", "j'ai toujours donné du chocolat à manger",...
Ben c'est génial, j'suis contente que tu sois fier de faire n'importe quoi, vraiment ! Ca prouve que la bêtise reste en pôle position dans l'esprit humain, et que la remise en question, c'est quelque chose qui ne sert à rien. Quoi, s'informer ? Admettre que peut être ce serait pas génial ? T'es folle meuf ? Attends ça demande des EFFORTS, mais allo, qui fait des efforts, qui réfléchit, on est au XXIe siècle, roh l'autre eh !

- Non mais tu penses ça parce que t'es copine avec Machin et puis c'est tout.
Celle là j'adore. Parce que dans ma tête ça raisonne comme "meuf t'es trop teubé pour te faire ta propre opinion". Merci, trop gentil :')

En pfiouuuuuu 7 ans de "MDR", on m'a prété des amitiés avec plein de gens. Même des gens avec qui j'avais échangé trois mots. Même des gens avec qui je m'entends pas du tout, voire que je déteste cordialement. Mais que voulez vous, j'étais d'accord à l'instant T, donc c'est ma copine quoi !

Que je vous apprenne un truc : même mes amis, les vrais, je suis jamais toujours d'accord avec. J'ai été équipée d'un cerveau à ma conception, et il est fonctionnel, oui oui.

Allez, pour le moment c'est tout ce qui me vient, si vous avez d'autres idées, je prends, mais je pense que d'ici demain, j'en aurais déjà trouvé d'autres :p

Bonne soirée, et n'oubliez pas, le monde du rat, c'est Dallas, et c'est ça qui est bon, on s'ennuierait tellement sans nos cas soc' et nos Caliméro (non, j'déconne --')

On the road again =)

Bonjour, bonjour !

Un petit peu de nouvelles, ça ne fait pas de mal =)

Roméo se remet mal du départ de son pote Jeff, à presque deux ans ça l'a beaucoup affecté, après avoir déjà vécu le départ d'Heimdall (avec qui ils étaient inséparables) et de mon flocon Frost, il a de plus en plus de mal à accuser le coup. Je le soutiens du mieux que je peux mais je vois bien à son comportement qu'il se fait vieux (en même temps, se calmer à 20 mois, il serait temps :p). Il ne pouik plus quand je le prend, il se laisse faire, il fait de longs dodos dans le hamac, bref, il se pépérise, j'espère que c'est juste ça et pas une déprime :s

Mes deux jumeaux Sköll et Franck continuent leur folle croissance, 300 grammes dépassés pour ma princesse et à peine moins de 400 pour mon beau n'orange ^^

Pour tous les autres rien de spécial, ils restent égaux à eux même, mes bébés ^^

Un petit nouveau vient d'arriver : Ragnar, vous trouverez sa fiche chez mes guerriers :) 
On me parlait beaucoup d'un élevage en particulier, j'ai voulu commander chez eux (pour mon travail), et j'ai craqué sur sa bouille, mon pt'it mouton tout doux ^^

Sinon ce mois ci achat d'une nouvelle cage, une Jenny KD pour la bande des 3 affreux : Radagast, Roméo et Jäger. Ils seront bien à leur aise. Sköll et Amräs vont donc déménager dans leur cage, et j'intégrerais Ragnar dans le groupe ou il se sentira le mieux =)

C'est tout pour le moment, croisez les doigt avec nous, mes deux futures puces sont actuellement en création dans le ventre de leurs mamans respectives, je suis hyper impatiente héhéééé.

Bilan avril 2014

Bonjour bonjour !

Nous arrivons bientôt à la fin du mois, voici venue l'heure du bilan de ce mois-ci. 

Tout d'abord, c'est avec tristesse que je vous annonce le départ sur le nuage de fromage de Jeff, mon vieux gros-doudou de 26 mois. Il n'aura passé que deux mois avec nous, ce qui est bien trop peu. Récupéré fin février chez son ancienne maman qui y était devenue gravement allergique, j'espérais le voir vieillir plus longuement :( 
Décidément, les flocons de neige ont décidé de ne pas rester longtemps à mes côtés...

C'était un ratou très joueur et facétieux, gentil tout plein, calme et très (trop) gourmand.

Les toutpourris ne sont désormais plus que 3 (et le resteront). Jägermeister a été assez affecté par le départ de son pote (j'ai retrouvé Jeff parti avec Jäger collé à lui), il déprime légèrement, mais s'en remettra. C'est devenu un grand rat de 500 grammes, toujours aussi fifou dans sa tête ^^ Il a eu 8 mois, c'est un grand maintenant !
Radagast reste égal à lui même avec son caractère de rate folle, il court partout, passe son temps à jouer ou à se percher dans des endroits incongrus. Avec ses 9 mois passés et un poids de 358 grammes seulement, c'est un tout petit rat très fin. Il a été loupé à la naissance, il aurait dû être une fille x)

Roméo quand à lui a eu 19 mois. Il fait 568 grammes, c'est encore un gabarit pas moche:p
Il reste mon vieux bougon qui déteste qu'on le prenne, il déteste sortir, il déteste la banane, il déteste les câlins, son surnom c'est «Grognon » ahah. On ne change pas une équipe qui gagne :p

Du coté de mes deux gamins, Sköll a bieeeen grandi, je me souviens plus du poids exact mais il a passé les 300 grammes (à seulement 3 mois –'). C'est toujours un GROS bébé gentil tout plein qui n'aime que son pote Amräs (6 mois) parce que tu comprends môman les autres rats çafépeuuuur. J'ai donc décidé de les laisser à deux puisque ensemble ils se sentent bien et sont heureux. Amräs va pas tarder à tirer la tronche parce qu'avec ses 360 grammes il va très rapidement être rattrapé et LARGEMENT dépassé par son petit pote hihi. Amräs niveau caractère c'est mon tit'chat, il n'aime pas être attrapé, il faut que ce soit lui qui vienne ^^'
C'est une habitude qu'on a prise tous les deux car avec ses pertes d'équilibre, être soulevé le fait bien flipper, il est perdu dans l'espace. Du coup je le laisse venir, et là il creucreute comme un malade !
Sköll c'est un gros bébé bêta qui a peur de son ombre, et qui a besoin de se réfugier sur moi pour observer ce qui se passe autour en toute sécurité. Il se laisse bisouiller le ventre et le nez, il a l'air d'aimer ça, et parfois il pouik un peu pour la forme ^^

Du côté des choubidous, je suis comblée. Jonhhy et Hugh sont tout comme je l'espérais : aussi exceptionnels que leur grand père. Ils ont rejoint la volière avec les deux mioches, et dès que je suis en vue, c'est le branle-bas de combat pour déterminer lequel des deux aura son câlin en premier –'
Ce sont réellement de vrais amours, pas bien gros (340 et 360 grammes je crois, ils ont 9 mois), mais avec le cœur le plus grand du monde. Ce sont les seuls en qui j'ai assez confiance pour passer mon nez ou mes doigts à travers les barreaux parce qu'ils s'en COGNENT de la bouffe tant que je suis là, l'essentiel c'est de me faire des câlins, le reste du monde n'existe plus. Johnny passe parfois des heures allongé sur le dos à dormir dans mes bras et Hugh adore me repeindre les doigts à la léchouille x)
Les deux mioches quand à eux sont de vraies savonnettes, ça on peut dire qu'ils ont pris de maman ! Il ont à peine deux mois et ce sont des poids plumes (120 et 130 grammes), Elwë est beaucoup plus fin que son frère, mais Eldacar reste aussi un tout petit titou ^^

Ils sont touuuujours fourrés ensemble, dans le sputnik, ou dans le hamac, sauf quand Johnny a décidé que merde ils font chier les gosses, si on les virait de là lol. Je passe beaucoup de temps avec eux, pour les démarquer du caractère indépendant de maman =)

Scoop : le clan des choubidous aura dès le début mai un nouveau membre;)

Dans la volière des fifilles c'est les anges de la téléréalité x)
Ca se coiffe, ça dort en tas dans le hamac à se raconter des potins à l'oreille, ça se frite un peu parfois, mais ça finit touuuujours par se réconcilier quand vient l'heure du graillon ! Une horde de furie qui descend, que dis-je, qui tombe le plus rapidement possible depuis les étages du haut ou elles ont établi leurs quartiers, jusqu'à la gamelle, comme si elles n'avaient pas mangé depuis des mois –'

Papuche (13 mois) la reine mère sage ne se laisse pas enquiquiner, elle fait sa vie dans son coin en surveillant son petit monde d'un œil doux. Tauriel (6 mois) quand à elle, tente autant qu'elle le peut des coups d'état, crise d'adolescence oblige xD
Sauf que ma Franck, princesse régente fière de son poste, ne s'en laisse pas compter, du haut de ses trois mois elle est déjà plus costaude que Toutoune (Tauriel) et finit toujours par prendre le dessus. Franck c'est ma choupinette, toujours aux barreaux avec topine Padmé (fille de Papuche, 3 mois également), mes deux hooded noires, elles sont magnifiques mes pucettes, et tellement gentilles avec ça =)

Clémentine (fille de Papuche et sœur de Padmé) quand à elle est plutôt un électron libre. Elle ne se mêle pas trop au groupe sauf durant les phases de « dormons toutes en tas », et elle ne me calcule pas du tout.
Nimh et Mys', quand à elles, ne sont pas sœurs pour rien x) TOUJOURS fourrées ensemble (et avec maman Tauriel c'est encore mieux), mes deux puces de deux mois sont très semblables et en même temps très différentes. Nimh c'est une grande maligne qui va trouve LE trou ou j'ai un angle mort pour se barrer en douce pendant que Mys'est plus réservée =)

Voilà pour les nouvelles de boud'chous, bientôt mai et la naissance des deux futures princesses, j'ai très très hâte <3
Avec le nouveau qui arrive début mai, normalement ce seront les deux dernières adoptions avant le (re)-début des reproductions à la maison =)

Bonne journée/soirée ! =)

La renaissance

Bonjour, bienvenue sur le blog des Arkenstones d'Arkane (je vous met au défi de le prononcer vite et plusieurs fois de suite :p).

Le nouveau site est désormais achevé, grâce à l'aide et au talent de Marine (les rats-de-goût). Désormais c'est ici que je présenterais mes monstres, leur vie, les essais, les nouveautés, mes joies et mes peines à leurs cotés.

Les reproductions devraient recommencer durant la seconde moitié 2014 si tout va bien, fin 2014/début 2015 si mes projets ne se concrétisent pas tout de suite. Sont prévus pas mal de partenariats avec d'autres rateries, ça promet du bonheur tout ça =D

En attendant tout va bien pour les doudous, ils font leur petit bonhomme de chemin, leurs grosses conneries, je leur ai dit plusieurs fois que si ça continuait j'allais investir dans un Boa ou un vautour, mais ils ne comprennent pas, les salaupiots !

On avance, on avance =)


Licence Creative Commons le site Internet du Domaine des Arkenstones de Hatron Jemima/Arkane est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International = j'autorise le partage et la modification du contenu du site (textes, images) à des fins strictement non commerciales, et en me citant explicitement, ainsi qu'en ajoutant un lien vers ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×