Le projet RED rex, pourquoi, comment ?

I) La base du projet

Au moment ou j'ai commencé à penser ce projet, il n'existait en France que 4 familles distinctes de rats RED, c'est un type qui disparaissait petit à petit, Artefact venait de tirer le signal d'alarme, et je trouvais que c'est quand même assez dommage que les types aillent et viennent au fil des modes (exemple avec le siamois, le BES, en 2011 on en trouvait paaartout, en 2016 c'était la galère de trouver un bon reproducteur (ou même un reproducteur tout court) et fin 2017 le BES revient à la mode, et paf ça explose.

J'avais à la maison un loulou porteur issu d'une famille 100% différente des autres (bien qu'après recherche elle recoupait en partie la partie "animalerie" de la famille de MEL), avec pas mal de "trous" mais tout de même bien mieux qu'un loulou INC dont on pourrait se "servir" pour une famille. 
J'étais consciente des soucis sur la famille de ce loulou : les marquages faciaux et un peu "blancs", typiques de l'élevage dont ils sont issus (un grossiste français mais ayant acquis des reproducteurs en Hollande). J'ai pu voir des reproductions fort consanguines cependant, issues de rats de ce même élevage, et fonctionnant bien.
J'ai donc décidé de reproduire mon loulou (IND Jolann), tardivement tout de même pour avoir un max d'infos, et évidemment avec une femelle avec des infos "en face" (une repro 100% avec des rats inconnus, ça ne va jamais dans le sens des rats).

J'ai cherché une femelle RED exprimée issue d'une famille suivie donc, et j'ai pu adopter au bout de 8 mois d'attente (huhu, comme quoi c'est bien pareil pour tout le monde hein) une puce chez les Rats'oulets de Mélanie (MEL). Cette famille comporte des reproducteurs issus du même élevage que celui ou est né Ragnar (le père de Jolann), donc on y retrouve les même caractèristiques, avec un "souci" rajouté en plus un peu plus haut sur la généalogie via un apport de rats issus de chez des gens peu recommandables (FRT pour ne pas citer).
Mélanie travaillant à l'époque de son coté sur une branche "test" en consanguinité pour vérifier que d'éventuels soucis ne ressortent pas, il y avait donc un travail derrière pour avoir un max d'infos.
Consciente également des faiblesses de cette famille, je l'ai choisie pour le sérieux du suivi de Mélanie, ainsi que le fait que justement, rien n'était caché quand aux soucis éventuels, elle m'a parlé spontanément de soucis de HW (High White - marquages très blancs "inexpliqués" et "bizarres") sortis sur une branche annexe qu'elle avait immédiatement choisi de couper pour ne pas prendre de risques. La transparence étant primordiale, c'est une des choses qui ont fait pencher la balance du côté de cette famille, compte tenu des reproducteurs "à disposition" à ce moment là). J'ai trouvé très bien de sa part d'être consciente et de partager les soucis liés à sa famille, comme tout éleveur sérieux doit le faire (si on vous dit qu'une famille n'a pas de problèmes, fuyez, ça n'est jamais arrivé). Au fur et à mesure des mois, des tumeurs faciales sont également apparues sur cette famille, fait dont elle m'a tenue informée et qui m'a aidée pour la sélection par la suite.

Ce plan devait donc initialement servir à travailler un peu le RED (en gros beige/topaze), et j'ai eu la chance de pouvoir avoir un reproducteur rex, caractéristique que je souhaitais garder par la suite au maximum, pour pouvoir avoir des portées de rats rex et double rex. Le dumbo était également très présent. 
Le mink s'est invité à la fête alors que je n'en voulais pas xD  

II) La suite du plan

Après la mort de Lisbeth, il m'a fallu trouver un "plan de secours" très rapidement. Il se trouve que ma partenaire sur le plan siam/DU (Cocow du Trouwarat) venait d'adopter une puce porteuse RED, c'est donc naturellement, et avec l'accord des naisseuses de Lulu, la puce en question, que nous avons inclus la rate au projet. Cocow est donc devenue partenaire sur ce projet également. 

Le RED se portant bien mieux en France entre le moment ou j'ai décidé de me lancer et cette nouvelle ébauche, nous avons décidé de ne plus rester concentrées uniquement sur ce gène, mais d'essayer aussi de garder les marquages sympas, le gène rex pour ma part, et pourquoi pas d'autres couleurs (bleu russe notamment).
Par contre, suite aux gros soucis rencontrés sur les rats dumbo (tumeurs faciales), nous avons décidé d'éviter au maximum les reproducteurs dumbo sur cette famille. 

Ajouter un commentaire
 


Licence Creative Commons le site Internet du Domaine des Arkenstones de Hatron Jemima/Arkane est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International = j'autorise le partage et la modification du contenu du site (textes, images) à des fins strictement non commerciales, et en me citant explicitement, ainsi qu'en ajoutant un lien vers ce site.