Les bases, tout ce qu'il y a à savoir avant de se lancer

Avant de vous lancer dans la lecture de cet article, je vous encourage vivement à vous demander pourquoi faire reproduire ou pas votre rat(e) : pour vous aider à garder la tête froide, je vous invite à consulter la partie Pourquoi ? Pourquoi pas ? de mon site (cliquez sur le lien, il vous emmenera avec la magie d'Internet :p). Si c'est déjà fait, il vous reste encore beaucoup à apprendre, jeune padawan !

On ne reproduit pas n'importe quel rat, n'importe quand, n'importe comment...

Hors sujet : Portées non voulues (rate adoptée/achetée pleine, rate échappée,...)

Sachez que si vous n'êtes pas prêt, que votre rate est pleine et que ce n'était pas prévu, si elle est trop jeune, que les parents sont inconnus, que vous ne savez pas qui prendra 10 petits et que vous ne pouvez pas les garder, un vétérinaire peut pratiquer un avortement, qui coûtera bien moins cher que la gestion d'une portée, et qui jusqu'à 10 jours est beaucoup moins risqué pour votre rate qu'une mise bas. Une fois les 10 jours de gestation passés, ou si vous vivez dans une grotte et qu'aucun vétérinaire accessible ne souhaite le faire (je dis ça car dans un village de 100 habitants j'avais réussi à trouver une vétérinaire qui le faisait à proximité :p), vous avez la possibilité de faire endormir les petits, à la naissance (n'attendez pas 3 jours). C'est sans douleur pour eux, ils ne sentent rien, et c'est bien plus responsable de votre part que de laisser vivre des ratons en pariant littéralement sur leurs chances de vivre sans développer de maladies, ainsi que sur leur espérance de vie :)

 

Dans le cadre de portées VOULUES, faites de manière responsable et dans l'optique de faire idéalement pour le rat ^^

Attention : J'ai appris, au bout de plusieurs années, à faire du cas par cas. Il est évident qu'on est pas sur un niveau d'égalité quand on débute, que quand on a 5 ou 10 ans de repros sérieuses et réfléchies derrière, avec de la docu vétérinaire en tête, une vraie réflexion issue de l'expérience et des connaissances acquises au fil des années, des réflexes (savoir reconnaitre quand ça va pas, on l'apprend pas dans les livres ou sur Facebook),... Je ne me considère pas comme étant au plus haut niveau de connaissances, je me permet donc des "prises de risques" à mon niveau, qui ne seront pas les mêmes que celles de Limë ou Artefact qui sont bien au dessus de mon niveau en terme de connaissances notamment, mais qui ne seront pas non plus les même que Micheline, qui fait sa deuxième portée en un an de reproduction... 
Cet article est plutôt à visée "débutants", il propose donc des solutions et des conseils "dans la norme" qui sont l'idéal pour ne pas se tromper, sans prises de risques inutiles pour les rats, et dans le but de faire au mieux.

 

1) Quand, comment ?

a) La femelle :

Reproduire une femelle d'animalerie, c'est à proscrire ! Déjà, vous n'avez aucune donnée sur ses antécédents, sur ses "problèmes familiaux" qui pourraient se transmettre aux petits : tumeurs précoces (avant un an et demi), AVC, agressivité hormonale, etc... Si vraiment vous voulez la faire reproduire, faites vous entourer d'éleveurs sérieux qui pourront vous laisser un mâle avec une famille suivie et stable pour compenser les soucis du coté de votre femelle. Par la suite, il faudra surveiller ses descendants, ne reproduire que les mâles de sa portée (ainsi vous aures deux ans de recul sur elle et 18 mois sur ses petits, sans compter la famille du mâle), et préférer des mariages avec des rates à famille suivie, stable, et soucis connus. Pour ma part c'est quelque chose que je juge bon de laisser à des personnes avec déjà "de la bouteille" ^^

Pour une première portée, votre rate qu'elle ait une généalogie ou pas, devra avoir  entre 5 et 8 mois, et peser au grand minimum 250 grammes, pour ne pas mettre sa santé en danger. Pourquoi ? Jusqu'à 5 mois elle est en pleine croissance, lui faire subir une portée est dangereux pour sa santé, elle ne grandira pas aussi bien que si elle n'avait pas eu à élever des petits. Après 8/9 mois, on considère que la rate doit être tranquille, elle commence à entrer dans un âge un peu plus avancé ou elle est moins apte à être en forme. On se base aussi sur le modèle imposé par les rats eux même dans les études scientifiques, qui "préfèrent" une femelle jeune, meilleure prétendante à la succession.

Si elle fait une deuxième portée, elle devra être faite avant ses 13 mois, on considère que c'est plus ou moins la moitié de sa vie, et au delà c'est assez risqué, les "vieilles" rates ayant plus de problèmes lors des gestations que les plus jeunes.
Une rate n'a pas à faire plus de deux portées, c'est inutile en terme d'élevage et surtout dommageable pour sa santé.
Il faut bien veiller à observer une période de repos de deux mois grand minimum entre le sevrage des bébés et une nouvelle saillie.

b) Le mâle :

Idem que pour une femelle, il est déconseillé de faire reproduire un rat d'animalerie (ou plus largement dont on a pas le suivi de la famille). Dans le cas ou on en aurait tout le même l'envie, il est recommandé d'attendre ses 20 mois et un poids de 450 grammes au grand minimum. En effet, vers 8/10 mois, les problèmes (s'il y en a) commencent à se manifester, et on peut décider de ne pas reproduire le mâle (sachant que l'agressivité hormonale par exemple, est héréditaire). Si le mâle vit au delà de deux ans sans problèmes ni comportemental ni de santé, il y  des chances qu'il transmette cela à ses petits. Cependant, il faut se dire que des rats sans généalogie, il y en a des milliers, on ne sait absolument pas ce qu'ils peuvent transmettre, donc si possible, leur préférer un animal dont on a un suivi sur la famille, pour la reproduction.

Il faut choisir un mâle de bon gabarit (+ de 450g, belle morphologie, ni trop gras ni maigre de préférence), gentil, sociable, pas stressé ni tendu, et sans problème de santé, comme pour la femelle (la gale ou un rhume bien soigné par exemple ne sont pas considérés comme des obstacles à une repro).

Pour un mâle à généalogie connue (c'est à dire une famille suivie pour tous les membres depuis au moins ses grands parents, et par suivie j'entends soucis éventuels, dates et causes de décès,...), on attendra 12 mois minimum. Même les "grandes familles" ne sont pas à l'abri de problèmes, attendre 12  mois permet d'avoir un recul suffisant sur les membres de la famille, chose qu'on ne peut pas se permettre avec les femelles, qui ne peuvent pas porter en étant trop âgées, pour leur santé. Les mâles n'ayant pas ce souci, on peut se permettre d'attendre le plus longtemps possible. 12 mois étant un grand minimum, l'âge idéal étant 15/17 mois.
En cas d'incertitudes dans la famille (soucis à corriger, parents connus uniquement, manque de suivi,...), il est préférable d'attendre 18 à 20 mois pour tenter une reproduction.

2) Consanguinité :

Je ne considère pas la consanguinité comme un sujet tabou, quand elle est utilisée à bon escient, par des personnes (très) documentées et conscientes de leurs actes. Mais à ce stade, il ne faut pas se lancer à l'aveuglette. 
La consanguinité peut (sur x générations) faire ressortir du bon, mais également, en un "mauvais" croisement, des tares génétiques très importantes.

Je ne suis moi-même pas assez documentée sur le sujet pour en parler efficacement, donc je ne m'étendrais pas sur ce sujet, je le laisse aux gens mieux informés et maîtrisant totalement cette methode de sélection.

En temps que débutant, idéalement, si vous faites reproduire des rats à généalogie connue, vérifiez bien que les deux familles ne sont pas les mêmes et qu'il y a très peu, ou pas, d'ancêtres communs.

Avec des rats d'animalerie, on n'est jamais sûrs de la non consanguinité. Si ils viennent du même magasin il y a de grandes chances qu'ils soient de la même famille, mais si ils viennent de deux magasins (ou même de deux régions) différents, on ne peut pas garantir qu'ils ne viennent pas du même fournisseur. Il n'y a même pas une dizaine de grossistes en France, pour fournir tout le pays, donc il est très fréquent que deux magasins à des centaines de km aient des rats de la même portée. Attention donc, il n'y a rien de pire que la consanguinité non maîtrisée sur des rats éventuellement porteurs de soucis (et en animalerie, il y a de grandes chances).

3) Chaleurs

Chez certaines femelles, on ne peut pas savoir quand exactement les chaleurs ont lieu. Chez d'autres, c'est très explicite. La demoiselle est surexitée, elle court partout, saute, joue, et si on lui gratte le fessier (la base de la queue), elle se cambre, s'immobilise, et "vibre" des oreilles. Parfois elle court plus loin, s'immobilise, se cambre, et tremble des oreilles... Voire du corps tout entier !

Les rates ont en général un cycle de 4 ou 5 jours, mais elles peuvent également déclencher leurs chaleurs au contact d'un mâle.

Image hébergée par servimg.com

 Photo : Azhura en chaleur qui se cambre !

 

4) La saillie

Si vous accueillez le/la rat(te) de quelqu'un (de préférence accompagné d'un(e) copain/copine), il faudra veiller à faire une quarantaine d'avant et d'après saillie (deux semaines comme n'importe quelle quarantaine), même si vous avez confiance en son propriétaire, ou alors vous mettre d'accord pour une quarantaine stricte chacun de votre coté. Il arrive qu'il y ait de mauvaises surprises.

Quand cette période est passée, vous pourrez commencer les "présentations", en terrain neutre, comme pour une intégration. Il se peut que les deux prétendants ne se plaisent pas (dans ce cas il ne se passe... rien) ou carrèment qu'ils se détestent (assez rare mais attention, il peut y avoir des bagarres). Personnellement, je présente le mâle à la femelle tous les soirs jusqu'à observer des chaleurs et/ou saillies. Pour des femelles comme Lootyn pour lesquelles le jour des chaleurs est évident, je ne présente le mâle que le jour des chaleurs. Normalement, si la saillie a pris et/ou que la ratte n'est pas en chaleur, elle le repousse plus ou moins violemment. Une femelle pleine n'a plus ses chaleurs !

Il n'y a aucun moyen de savoir si une saillie a marché. Il faut peser la ratte tous les jours pour regarder si elle prend du poids, ou aller chez un vétérinaire passer une échographie. Parfois, la femelle a un semblant de gestation, puis refait des chaleurs, souvent après le dixième jour.

 

Image hébergée par servimg.com

 Photo : saillie entre Azhura et Mufasa...

5) La gestation et la mise bas

La gestation d'une ratte dure 21 à 23 jours depuis le jour de la saillie. Durant ce temps, il faudra bien la surveiller, et si possible la peser tous les jours à la même heure. Les premiers jours, la gestation n'est pas visible ou très peu. Les prises de poids significatives se font en général vers 15 jours. La ratte a les tétines qui ressortent, elle grossit de plus en plus et finit par ressembler à une bouteille d'Orangina.

Vers le 20 ème jour, il faudra déplacer la future maman dans une cage de maternité. C'est une cage entièrement en plexiglas,  sans étages ni cachettes, ou elle sera seule avec ses bébés. Elle sert à ce que la maman soit tranquille pour les élever, et qu'il y ait un environnement sans danger jusqu'à ce qu'ils soient assez grands (il y a eu beaucoup de cas de bébés étranglés avec des barreaux). De plus, vous pourrez observer à votre guise ce qui va ou pas.

Dans un même temps, il faut commencer à lui fournir des matériaux pour son nid : sopalin (sans imprimé ni odeur), papier toilette (idem) en général. Le torchon (serviettes, ect...) est fortement déconseillé, les petits pouvant s'étrangler dans les fils...

Ensuite, vous pouvez attendre (fébrilement normalement Langue tirée) l'arrivée de vos petits ^^

Ca se passe mal : si passé le 24eme jour il n'y a toujours aucun signe de mise bas (alors que la grossesse est manifeste), il faut absolument consulter un vétérinaire ! Un petit peut être coincé et empêcher le passage des autres. Les petits peuvent également être morts et momifiés à l'intérieur de la maman (c'est déjà arrivé). A ce stade, il ne faut plus penser aux petits : la vie de la rate est en danger ! Le vétérinaire lui fera une césarienne.
C'est pour cette raison qu'il vaut mieux connaitre le jour exact de la saillie.

De plus, Le premier bébé doit être sorti maximum deux heures aprés que la maman ait commencé à saigner. Si vous voyez du sang mais que rien ne se passe, il y a peut être un souci. Il faut également veiller à l'état général de la rate : si elle semble faible, abattue, si elle ne mange plus,... Il y a quelque chose qui ne va pas. Au moindre doute, demandez conseil sur  un forum ou il y a des réponses rapides (SRFA) ou à un véto.

Si ça se passe bien (ce que j'espère !) : vous serez alors l'heureux(se) propriétaire de 4 à 24 bébés roses (en moyenne 12) qu'il faudra assumer jusqu'à leur mort !

La maman a 12 tétines, donc si elle fait plus de 12 bébés, il faudra bien veiller à ce que tout ce petit monde tête bien (on le voit à leur bidou blanc). Il est habituel que la maman mange les bébés morts nés ou décédés durant les premiers jours de leur vie. Si vous trouvez un bébé mort, vous pourrez toujours l'enlever. Ne touchez pas au nid ni aux bébés, surtout si c'est votre première portée : vous ne savez pas encore comment ça se passe, vous risquez de stresser la maman et les conséquences peuvent être graves.
Il faut bien supplémenter la maman depuis la naissance des petits jusqu'à leur sevrage : petits pots pour bébés, fruits, légumes frais, apport en protéines (surimi, jambon,...), elle va en avoir bien besoin ! De manière générale, le taux de protéines de son alimentation doit passer de 14 à 21% environ.

Parfois, la maman abandonne ses petits (car quelque chose l'a stressée par exemple), ou n'a pas assez de lait. Comme ils sont entièrement dépendants d'elle, il n'y a pas de solution miracle : il faut trouver une rate de la région, allaitante, avec des petits ayant au maximum 3 jours de différence (rien que ça on voit bien la différence de taille !). Et encore faut il qu'elle les accepte ! Il faut savoir qu'il est impossible ou presque de sauver des bébés de moins de 3 semaines par ses propres moyens, et sans trouver de maman de substitution. Si vous voulez tenter, on trouve un super article sur les bébés orphelins sur http://ratlala.free.fr/

Si vous ne pouvez rien faire, mieux vaut aller les faire euthanasier chez un vétérinaire : il serait cruel de les laisser mourir de faim.

6) La croissance des petits

Les petits à la naissance pèsent entre 4 et 8 grammes, plus il y a de bébés en général plus ils sont petits. Les plus expérimentés en général reconnaissent les sexes au premier jour, si c'est votre première portée, attendez une semaine ;) vous pouvez normalement savoir si il y a des petits aux yeux rouges ou roses, par transparence.

Dès le deuxième jour on commence à voir foncer les petits de couleur sombres. Les oreilles se décollent en moyenne vers 3 jours.

Image : les bébés de Papuche et Dillinger à 3 jours 

Image hébergée par servimg.com

 

A sept jour, vous voyez les marquages des petits foncés, vous pouvez commencer à les manipuler quelques minutes (jamais plus de 10mn) SEULEMENT si la maman n'est pas trop stressée.

Image : les bébés de Papuche et Dillinger à 6 jours 

Image hébergée par servimg.com

 

A dix jours, les poils ont poussé, on voit clairement les marquages et couleurs, ainsi que les sexes.

Image : les bébés de Papuche et Dilinger à 9 jours

Image hébergée par servimg.com

 

Vers 13 jours, les petits yeux commencent à s'ouvrir, c'est le début des ennuis :p les petits commencent à explorer, maman perd patience, c'est le moment pour les habituer progressivement à l'humain, et au monde qui les entoure, à les socialiser,... Il faut leur faire découvrir un maximum de choses, de goûts, et les manipuler le plus souvent possible

De 3 à 5 semaines, c'est désormais à vous de faire le plus gros boulot, éduquer les ratons, les habituer aux câlins, les observer pour connaître leur caractère, les stimuler, jouer avec eux, les socialiser, leur faire découvrir des choses inconnues,...

A 5 semaines il est impératif de séparer les mâles et les femelles. A ce stade ils peuvent commencer à se reproduire, avec leur mère ou leurs soeurs, ils doivent donc rejoindre un groupe du même sexe. Les femelles peuvent rester seules avec maman, ou rejoindre le groupe avec elle (idéalement, ainsi elles apprennent à connaître d'autres rats de caractères différents, et à s'intégrer dans un groupe hiérarchisé), et les mâles doivent rejoindre un ou plusieurs adultes calmes, qui leur apprendront à se comporter avec divers rats d'âges différents également.

A 6 semaines, vous pouvez les faire adopter.

 

Une fois que vous savez gérer une portée, il est important d'apprendre la génétique, pour pouvoir prévoir vos portées, mais également connaître les gènes dangereux à marier entre eux .

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : Mer 25 Mars 2015


Licence Creative Commons le site Internet du Domaine des Arkenstones de Hatron Jemima/Arkane est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International = j'autorise le partage et la modification du contenu du site (textes, images) à des fins strictement non commerciales, et en me citant explicitement, ainsi qu'en ajoutant un lien vers ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×